Plan du site : détaillé / réduit / chronol.
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Archives
Contact
 

1723 - Le couvent des Récollets de Cognac (Charente)

D 1er novembre 2012     H 18:40     A Pierre     C 0 messages     A 455 LECTURES


En 1723, Jean-Jacques Amelot de Chaillou, intendant de la Généralité de la Rochelle, lance une enquête sur les établissements religieux et hospitaliers de la Généralité, dans le but d’établir une "statistique". Le questionnaire envoyé par courrier comprend 6 questions :
- historique de la fondation
- nom de l’établissement
- ordre de rattachement
- effectifs
- revenus
- charges

Nous avons dépouillé pour vous les réponses à cette enquête. Voir l’introduction de cette rubrique

Source : Archives Départementales - H86 - Transcription : Pierre Collenot.

Voir en ligne :

Le Couvent des Pères recollets de la Ville de Cognac, fut etably le 22 janvier de l’année 1612. La Ville en est la fondatrice. Le nombre de religieux, depuis très longtems, est de 18 à 20, utilles et necessaires pour le service de ladite Ville et des paroisses du voisinage, qu’on sert avec zele et edification.

Le Roy a authorisé par ses patentes son établissement.

La forme de leurs vœux est celle que l’église et le Concille de Trante, le dernier des généraux, ont défini et déclaré qui se fait solemnellement de trois vœux essentiels de la Religion, pauvreté, chasteté et obéissance ; dont ont fait profession, après l’année du noviciat ou de probation révolue dans tous les ordres ou religions aprouvées par le Souverain Pontife, comme l’est la nôtre depuis 317 ans.

Pour le revenu ou du bien fonds, l’on sçait bien que les Récolets n’en ont aucun, et qu’ils sont incapables d’en posseder, en particulier et en commun, par la profession solemnelle qu’ils font de la règle de leur séraphique père St François, de la garder à la lettre selon l’exposition des Souverains Pontifes Nicolas III et Clément V.

Frère Jérôme Candorat, gardien des Récollets de Cognac.

Dans la même rubrique

1723 - Généralité de la Rochelle - Enquête statistique sur les établissement religieux et hospitaliers

1723 - Le prieuré de Lanville à Marcillac-Lanville (Charente)

1723 - L’Abbaye de Fontdouce à Saint-Bris des Bois (Charente-Maritime)

1723 - Le couvent des Récollets de Royan (Charente-Maritime)

1723 - L’Abbaye aux Dames de Saintes (Charente-Maritime) + audit fait en 2009

1723 - Le couvent des Cordeliers de Barbezieux (Charente)

1723 - Le couvent des Récollets de Cognac (Charente)

1723 - Le couvent des Minimes de Châteauneuf (Charente)

1723 - Les Filles de la Charité dites Sœurs grises au Château d’Oleron (Charente-Maritime)

1723 - L’Abbaye de la Frenade à Merpins (Charente)

1723 - L’Abbaye de la Grâce-Dieu à Benon (Charente-Maritime)

1723 - L’abbaye de Sablonceaux (Charente-Maritime)

1723 - L’hôpital Saint-Jacques de Cognac (Charente)

1723 - Le couvent des Récollets de Jarnac (Charente)

1723 - L’abbaye Saint-Léonard des Chaumes à Dompierre-sur-Mer (Charente-Maritime)

1723 - L’hôpital de Tonnay-Charente (Charente-Maritime)

1723 - Les Filles de la Charité dites Sœurs grises à La Tremblade (Charente-Maritime)

1723 - Le couvent des Capucins de Rochefort (Charente-Maritime)

1723 - La maison des Jésuites de Marennes (Charente-Maritime)

1723 - L’hôpital de Brouage (Charente-Maritime)

1723 - Le couvent des Bénédictines de Cognac (Charente)

1723 - Le couvent des Capucins de Saint-Martin de Ré (Charente-Maritime)

1723 - Le couvent des Capucins de Tonnay-Charente (Charente-Maritime)

1723 - Les Filles de la Charité de l’hôpital des orphelines de Rochefort (Charente-Maritime)

1723 - Le couvent des Cordeliers de Pons (Charente-Maritime)

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Cognac - 18e siècle - Archives Départementales 17 - Religion, pratique religieuse -

Rechercher dans le site :