1789 - Jurignac (16) : cahier de doléances de la paroisse

D 24 avril 2009     H 21:29     A Pierre     C 0 messages A 903 LECTURES


Jurignac, aujourd’hui commune du canton de Blanzac ; même situation qu’Etriac en 1789. P. Boissonnade, Essai, tableaux I et II. — Sur son état économique, voir une notice inédite de 1743 (Arch. dép. Charente, C 194).

Taxée en 1789 à 1,730 livres de taille, 990 livres d’accessoires, 960 livres de capitation, 1,037 livres de vingtièmes. — Traversée par la route de Paris en Espagne, dont il est question ci-dessous dans le cahier.

Source : Cahiers de doléances de la Sénéchaussée d’Angoulême et du siège royal de Cognac pour les États généraux de 1789 - P. Boissonnade - Paris - 1907

Procès-verbal d assemblée de la paroisse de Jurignac

(Orig. ms., 3 p. in-4°. Arch. mun. Angoulême, AA 21.)

Réunion le 8 mars, au devant de l’entrée et principale porte de l’église de la paroisse de Jurignac el enclave. Président : Jean Petit, notaire royal et procureur en la baronnie de Blanzac, y faisant les « faits du juge, pour son absence et celle de MM. l’assesseur et procureur fiscal et plus ancien postulant ». Comparants : Jean Mesnard. Jean Tripelon, Jean Thomas, François Piveteau, François Chassereau, Jacques Rabit. Jean Blouin. Pierre Gaschet. Jean Dévigne. François Dévigne. François Aguesseau, Jean Micheau. Jean et Gabriel Seguinard, Jean Nadeau, Philippe Thomas, sieur Michel Boussiron, Pierre Butet, Jean Moreau, Jean Rabit, Pierre Boilevin. Jean Gautier, François Devigne, Jean Barraud. Jean Robinet, la veuve Rigaillaud, la veuve de Jean Loiseau, Simon Moreau. Jacques Gruet, Philippe Guillot, Jean Ducloud. François Thomas, François Ducloud, Jean Parenteau, Pierre Labrousse. François Ducloud et Michel Nadeau.

La paroisse compte 105 feux. 2 députés : François Thomas et Jean Mesnard.

31 signatures, dont celles des deux veuves et du syndic Delabrousse. Les autres comparants ne savent signer.

Cahier de doléances de la paroisse de Jurignac

(Orig. ms., 9 p. gr. in-folio. Arch. mun. Angouléme, AA 21.)

Les habitants formant le Tiers état de la paroisse et enclave de Jurignac, en conséquence des lettres de convocation de Sa Majesté pour la tenue prochaine des Etats généraux, chargent leurs députés pour l’assemblée de la province d’Angoumois de représenter très humblement à ladite assemblée :

- Art. 1er. Que l’insupportable fardeau des impositions de toute espèce auxquelles ils sont soumis, leur injuste répartition, la difficulté de faire ouvrir aux commissaires les yeux sur l’inégalité qui existe entre la propriété et l’impôt, l’impossibilité où sont les pauvres, les veuves et les orphelins d’obtenir de ces commissaires les soulagements que Sa Majesté accorde quand les circonstances l’exigent, nécessitent la formation de la province en Etats ; el que les Etats généraux soient rendus périodiques, afin qu’ils puissent réformer les abus innombrables qui se sont glissés dans l’administration des finances ;

- Art. 2. Que la formation des États de la province doit être constituée de manière que les députés du Tiers état soient en nombre égal à celui des deux autres Ordres réunis ;

- Art. 3. Que les impositions, sous quelque dénomination qu’elles soient, soient réparties sur tous les propriétaires et habitants proportionnellement à leurs propriétés sans aucune distinction de personnes, de quelque qualité qu’elles puissent être, et qu’enfin l’odieux nom de privilégiés soit entièrement oublié ;

- Art. 4. Que les droits excessifs du contrôle sont si multipliés, si compliqués et si inintelligibles, que les particuliers sont chaque jour exposés aux plus ruineuses vexations ; qu’ils espèrent que la sagesse des États généraux en rendra la perception plus simple et plus intelligible à tout le monde ;

- Art. 5. Que les pauvres sont absolument sans secours, même de la part de leur curé qui n’est qu’un simple congruiste et qui a grand’ peine à fournir à sa subsistance. Le défaut de tous moyens où sont les habitants de faire donner à leurs enfants l’éducation convenable ;

- Art. 6. Que l’entretien de la grande route et sa proximité leur deviennent extrêmement nuisibles et coûteux ;

- Art. 7. Qu’il serait nécessaire que la pension des congruistes fut augmentée et que les particuliers fussent déchargés de toutes espèces de casuels ;

- Art. 8. Qu’ils éprouvent chaque jour de la part des seigneurs des vexations pour le payement des redevances seigneuriales ; il serait à désirer que l’action solidaire fût supprimée, et que les seigneurs fussent tenus de se contenter du prix commun des mercuriales, sans pouvoir exiger le plus haut prix ;

- Art. 9. Que la multiplicité des lois, leur obscurité et l’éloignement des tribunaux rend la justice absolument inaccessible aux pauvres et ruineuse pour les riches ;

- Art. 10. Que les aides et les traites facilitent aux préposés pour percevoir ces droits, chaque jour, de nouveaux moyens pour exercer des vexations innombrables ; que ces droits en eux-mêmes gênent le commerce et nous privent de la circulation des espèces qui devrait être égale dans tout le royaume.

Fait et arrêté en l’assemblée de ladite paroisse et enclave de Jurignac, le 8 mars 1789.

31 signatures, les mêmes qu’au procès-verbal.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Jurignac - 16 Jurignac - 1788-1789 Avant les Etats généraux - 18e siècle - Cahiers de doléances -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1778 - 1779 - Boutiers (16) - Inventaire du château du Solençon et de la commanderie

2.  1372 - 1373 - Les défaites anglaises en Aunis, Saintonge, Angoumois et Poitou - 1

3.  1860 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 3 Tome II

4.  1626 - 1688 - Jean de la Quintinie, né à Chabanais (Charente) - Biographie

5.  260 - 1048 - Historia Pontificum et Comitum Engolismensium -1- Histoire des Evêques et des Comtes d’Angoulême


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux