Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Châteaux et logis -> 16 Châteaux de Charente -> 1668 - Jarnac (16) : Inventaire des meubles et effets existant dans le (...)

1668 - Jarnac (16) : Inventaire des meubles et effets existant dans le château

D 6 septembre 2008     H 02:30     A Jean-Claude, Pierre     C 0 messages A 1721 LECTURES


Un inventaire-fleuve, dans le château de la riche famille des Chabot de Jarnac.

Source : Bulletin de la Société Archéologique et Historique de Charente - 1890

Les traits de séparation, qui ne figurent pas dans le texte original, indiquent les passages dans un nouveau lieu. Nota : cet inventaire n’est pas valorisé.

Jarnac : le vieux château, aujourd’hui disparu
Dessin de Jean-Claude Chambrelent d’après une gravure ancienne - 03/2008

Inventaire des meubles et effets existant dans le château de Jarnac en 1668

Aujourdhoy vingt troisiesme janvier 1668, par devant moy nore royal en Angoumois soubsigné, estant en la ville de Jarnac, a comparu Me Hélie Rangeard, sénéchal et juge dud. Jarnac, lequel, comme ayant charge de haulte et puissante dame Catherine de Larochebeaucourt, vefve de hault et puissant mre Louis Chabot, chevallier, seigneur comte de Jarnac, Marouast, Grésignac, marquis de Sousbran, Clion, Sommersac, Semillac et aultres places, conseiller du Roy en son conseil, mareschal de ses camps et armées, m’a requis voulloir me transporter au chasteau dud. Jarnac, à l’effect de faire inventaire des meubles et effectz de la succession dud. feu seigneur comte de Jarnac, son mary, et des siens, ce que je luy ay accordé : où estant en la chambre où lad. dame fait sa demeure, icelle estant au lit, à cauze de son indisposition, elle a requis de voulloir présentement procedder aud. inventaire, et déclaré n’estre point besoing de prendre d’apréciations, attendu qu’elle ne fait faire led. inventaire que pour conserver lesdictz meubles et effectz à messire Guy Henry Chabot, chevallier, seigneur comte de Jarnac, son fils aisné, auquel ilz appartiennent comme principal héritier dud. feu seigneur comte de Jarnac et d’elle, suivant le testament mutuel par eux fait, le vingt troisiesmo septembre 1665, reçu..., nore royal, et du condicllle de lad. dame du jour d’hier, reçu mesme nore que ces présantes, auquel inventaire avons proceddé en présence de mre François Chabot, chevallier de Jarnac, beau frère de lad. dame, ainsy que s’ensuit :

Premièrement :

Estant en la chambre de lad. dame comtesse de Jarnac, appelée la Chambre des griffons, avons trouvé :

- 1. Une pettite table de bois de nouhier sur quatre collonnes torses paintes en noir, et un guéridon de mesme bois et façon.
- 2. Plus un petit cabinet d’Allemaigne fait avecq des tiroirs.
- 3. Plus un châlit de bois de nouhier, sur lequel il y a un lit de plumes avecq son traversin et un matellas de layne couvert de futayne d’un costé, et de l’autre de toille de chanvre, le tout presque neuf, et deux autres petis matellas dessoubs ledit lit, la garniture dud. lit estant de sarge noire faite à housse, avecq deux couvertes de layne, avecq deux linceulx de toille de chanvre fort déliés.
- 4. Plus un fauteuilh garny de pleume écoytis, avecq sa housse de sarge noire.
- 5. Plus un autre petit fauteuilh de la mesme façon, sans housse.
- 6. Plus deux petis sièges plians, avecq leurs housses de sarge noire.
- 7. Plus cinq vieilles pièces de tapisseries de haulte lisse, où les Sibilles sont représantées.


- 8. Et dans la chambre quy est joignant celle de lad. dame, séparée par un méan (sic) de table, avons trouvé une petitte table de bois de nouhier, my uzée.
- 9. Plus un châlit de mesme bois, my neuf, sur lequel s’est trouvé un lit de plume aveq son travorsier, le coytis ouvré, my uzé, et un aultre petit lit sans traversier, fort uzé, aveq un matellac de layne couvert de futayne d’un costé, et de toille de chanvre de l’aultre, fort vieux, deux linceulx de toille de chanvre, my usés, deux couvertes de layne blanche, l’une presque nefve et l’aultre fort petite, vieille et uzée, aveq la garniture dudict lit de sarge vert brun, doublée de taffetas, le tout fort vieux et uzé, le siel dudict lit de mesme façon et estoffe, aveq sa paillasse.
- 10. Plus un petit cabinet de bois de nouhier, fort bas, vieux et antique, fermant à deux pands, avecq une serrure seullemant.
- 11. Plus un vieux behu fort uzé et rompu.
- 12. Plus cinq petittes chesses garnyes de coëtis, avecq leurs housses de sarge rouge, fort uzées.
- 13. Plus deux faulteuils et deux meschantes chaisres, sans housses.
- 14. Plus deux gros et grands chaisnaix garnys de cuivre, aveq une petitte plaque de fert servant de garde fouyer.
- 15. Plus cinq pièces de tapisseryes de Belgame, fort
vieilles et uzées.


- 16. Et de lad. chambre nous nous sommes transportés dans la grande chambre sur la salle y joignant, où nous avons trouvé deux tables carrées de bois de nouhier, sur leurs traictaux, fort vieilles et uzées, avecq deux tapis, un noir et l’autre vert, le tout de sarge.
- 17. Plus un grand cabinet d’esbeyne, presque neuf, fermant à clef.
- 18. Plus un grand chaslit de bois de nouhier, presque neuf, sur lequel y a un lit de pleume aveq son traversier de coëtis presque neuf, aveq un matellac de layne, garny de futayne d’un costé, et de toille de l’aultre, my uzé, une couverte de layne blanche, presque neufve ; ledit chaslit garny de sa garniture de sarge noire, aveq une couverte bardant, le siel de lit de mesme estoffe, et une paillasse.
- 19. Plus six chaisres et trois fauteuilhs et quatre sièges plians garnys de coëtis et de leurs housses de sarge noire, fort uzées.
- 20. Plus six pièces de taplsserye de sarge noire, presque neufves.
- 21. Plus deux petiz chesnez de cuivre et une grande plaque de fert.
- 22. Plus un lit à buffet, de bois de nouhier.
- 23. Plus un meschant coffre fait en façon de béhus, fort vieux et uzé.


- 24. Et de ladite chambre sommes entrés dans le vestibulle d’ycelle, où nous avons trouvé une table de bois de sappe, sur un trayteau plian.
- 25. Plus dix chaisses garnyes de tripes de vellours, my uzées.
- 26. Plus six pièces de tapisseryes de sarge noire, fort uzées.
- 27. Plus un grand et vieil beus fermant à clef, dans lequel s’est trouvé une douzaine de serviettes de chanvre, my uzées.
- 28. Plus quatre douzaines de serviettes de chanvre, neufves.
- 29. Plus deux douzaines et demye de serviettes de lin, dont il y en a deux douzaines neufves et demye douzaine my uzées.
- 30. Plus vingt deux douzaines d’aultres serviettes, ouvrées, my neufves.
- 31. Plus huit napes de toille ouvrée, my neufves.
- 32. Plus deux nappes de toille de chanvre unyes, neufves, et deux aultres nappes de toille de lin, my uzées.
- 33. Plus un aultre beûs dans lequel s’est aussy trouvé seize linceulx de chanvre neuf, lequel beûs ferme aveq deux serrures et deux clefs, couvert de cuir.
- 34. Plus s’est aussy trouvé dans ledit behu deux douzaines de nappes de chanvre, neufves.
- 35. Plus unze linceulx de toille de Paris, presque neufs.
- 36. Plus un aultre petit coffre de bois marquetté, fermant à clef, my uzé, dans lequel ne s’est trouvé aulcune choze.


- 37. Et dudit vestibulle sommes entrés dans la chambre des enfans, où nous avons trouvé une petitte table carrée, de bois de nouhier, avecq son traicteau de mesme bois.
- 38. Plus un petit chaslit de bois de nouhier, sur lequel s’est trouvé un lit de pleume aveq son traversier de mesme qualtité, my uzé.
- 39. Plus un matellac de layne couverte de fustayne d’un costé, et de l’aultre de toille my neufve, aveq une couverte de layne blanche, aussy my neufve, aveq une paillasse ; la garniture duquel lit est de sarge verte, fait a housse.
- 40. Plus un aultre chaslit de bois de nouhior, sur lequel y a un petit lit de pleume aveq son traversier my neuf, aveq un mathelac de layne, garny de fustaine d’un costé, et de l’aultre de toille, aveq deux petittes couvertes de layne blanche, my neufves ; la garniture duquel lit est de sarge verte, fait à housse, fort uzée.
- 41. Plus un aultre petit chaslit de mesme bois que les aultres cy dessus, sur lequel s’est trouvé un petit lit de pleume aveq son traversier my neuf, aveq deux couvertes blanches, presque neufves, et une paillasse ; la garniture duquel lit est de sarge verte, faite à housse, my uzée.
- 42. Plus un aultre petit chaslit de mesme bois, sur lequel y a un lit de pleume aveq son traversier, aveq deux couvertes de layne, l’une blanche et l’autre rouge, aveq sa garniture de mesme estoffe et de la mesme façon que les aultres cy dessus, aveq une petitte paillasse.
- 43. Plus un autre petit chaslit de mesme bois, sur lequel y a un lit de pleume aveq son traversier my neuf, et un mathelac de layne couvert de fustayne d’un costé, et de l’aultre costé de toille, my neuf, aveq deux couvertes de layne, l’une blanche et l’aultre jaulne ; la garniture duquel lit est à housse et de semblable estoffe que les aultres préceddants. Sur Iesquelz liz y a six linceulx de toille de chanvre, my uzés.
- 44. Plus un petit behu fermant a clef, dans lequel il n’y a que les chemizes et aultres ardres servant a l’uzage de ladite dame.
- 45. Plus trois chaisses de paille et une chaise de bois, sans garniture.
- 46, Plus deux petiz chesnaix de fert et une demye plaque de fouyer et une petitte paile de fert.
- 47. Plus six pièces de tapisserye de haulte lisse, à grands personnages, fort vieilles et uzées, et deschirées en divers endroitz.
- 48. Plus un petit cabinet de bois de nouhier, fermant à clef, fort vieux et antique, servant à mettre des confitures.


- 49. Et de ladite chambre sommes entrés en son antichambre, dans laquelle nous avons trouvé une vieille table de bois de nouhier, sur deux traicteaux, fort uzée et pourrye.
- 50. Plus deux petiz cabinets de bois de nouhier, fermant à clef, dans lequel il ne s’est trouvé aulcune chose.
- 51. Plus un vieux buffect de bois de sape quy n’a que quatre tirettes.
- 52. Plus deux petis behus, fort vieux et uzés, fermant à clef, dans lesquels il ne s’est trouvé aulcune chose que le linge servant à l’uzage des petis.
53. Plus un petit coffre de bois de nouhier, fermant à clef, fort vieux et uzé, dans lequel ne s’est trouvé aulcune chose.
- 54. Plus une petitte cuvette de cuivre, fort vieille et uzée.


- 55. Et de ladite chambre nous sommes transportés dans la grande gallerye quy regarde d’un bout sur la prérye, et de l’autre bout sur la basse cour du chasteau, dans laquelle avons trouvé trois grands vieux coffres d’armoire rompus, deschirés et brizés, dans lesquels il ne s’est trouvé aulcune chose.
- 56. Plus un petit cabinet de bois de sape, quy a une serrure sans clef, my neuf.
- 57. Plus une petitte table de bois de sape, sur son traicteau, fort vieille et uzée.
- 58. Plus un fourneau à pied, de cuivre, servant à distiller de l’eau de rozes [1].


- 59. Et de laquelle gallerye sommes entrés dans la chambre de la tour, en laquelle ledit seigneur chevallier de Jarnac fait sa demeure, où nous avons trouvé deux petittes tables de bois de sape, avecq deux meschans tapis, l’un vert et l’autre gris, lesquelles ledit seigneur chevallier a desclaré luy en apartenlr une.
- 60. Plus un chaslit de bois de nouhier, sur lequel s’est trouvé un lit de pleumes avecq son traversin, un matellac de laine, deux couvertes de layne blanche, une courtepointe, aultrement couverte, bardante, de sarge verte, avecq le tour et garniture dudit lit de mesme sarge, fait à housse, deux linceux de toille de chanvre et une paillasse, des quelles choses ledit seigneur chevallier a desclaré luy appartenir le chaslit, le matellac, l’une desdites couvertes et la paillasse.
- 61. Plus deux petiz chaisnaix de fert.
- 62. Plus trois pièces de vieilles tapisseryes faites à l’antique, deschirées en plusieurs endroiz.


- 63. Et estant montés au dessus de ladite chambre, s’est trouvé un petit chaslit couchette, sur lequel il y a un lit de pleume avecq son traversin, une paillasse, deux linceux de grosse toille, neufz, et une meschante couverte de layne blanche, fort uzée et deschirée.
- 64. Plus un pair d’armoires de bois de sape, fermant à clef, estant à deux pandz.


- 65. Et de ladite chambre nous nous sommes transportés dans la chambre de la tour, à l’autre bout de ladite gallerye, dans laquelle avons trouvé une petitte meschante table à tirette, de bois de nouhier, sur laquelle y a un meschant tapis de tapisserye.
- 66. Plus un chaslit de bois de nouhier, sur lequel y a un lit de pleumes avecq son traversin, un matellac, le tout fort uzé ; ledit matellac estant de Iayno ; deux couvertes de layne blanche, fort uzées, avecq une paillasse. La garniture duquel lit est de sarge vert brun garny de bandes en broderyo, la frange estant de layne et sa crespine en soye et layne, et les rudaux de simple sarge verte, avecq la couverte bardant, de mesme estoffe ; trois verges de fert, deux linceulx de toille de chanvre, my uzés, et le siel dudit lit de grosse toille.
- 67. Plus un aultre petit chaslit de bois de nouhier, my uzé, sur lequel s’est trouvé un meschant lit de pleumes avecq son traversin, deux meschantes couvertes de layne blanche, avecq la garniture de sarge verte, fait à housse ; ledit chaslit estant foncé hault et bas.
- 68. Plus un petit fauteuilh et deux chaisres de bois, garnyes de meschante sarge rouge, fort uzée.
- 69. Plus deux chesnez de fert, fort uzés.
- 70. Plus trois pièces de tapisseryes de haulte lisse, fort vieilles et uzées, faites à personnages.


- 71. Et de ladite chambre nous nous sommes transportés dans la chambre voultée, de laquelle Monsieur l’abbé de Jarnac fait sa demeure, où nous avons trouvé une vieille meschante table, sur laquelle y a un meschant tapis fort vieux et rompu ; ladite table de bois de nouhier faite à tirette, fort vieille et uzée.
- 72. Plus un chaslit de bois de nouhier, foncé hault et bas, sur lequel il y a deux couvertes de layne blanche my uzée, et deux linceux de toille de chanvre. Les matellacz et autres meubles estant dans ladicte chambre, appartenant audict seigneur abbé, à la réserve des deux petiz chesnaix de fert.


- 73. Et de ladicte chambre sommes entrés dans l’antichambre d’ycelle, où nous avons trouvé un chaslit de bois de nouhier, foncé hault et bas, my neuf, sur lequel s’est trouvé un meschant lit de pleumes avecq son traversiez un meschant matellac de layne, deux meschantes couvertes de layne blanche, la garniture faite à housse, fort vieille et fort rompue, de sarge.
- 74. Plus un autre chaslit de bois de nouhier, aussy foncé hault et bas, entourné de deux linceux de grosse toille, avec un traversier de pleumes.
- 75. Plus deux petiz beheus fermant à clef, fort vieux et uzés, dans lesquels il ne s’est trouvé aulcune chose.
- 76. Plus un pair de vieilles armoires, fort vieilles et rompues par le bas.


- 77. Et de ladite antichambre nous nous sommes transportés dans la chambre au grand alcauve, ou nous avons trouvé une table de bois d’ollivier, avecq son cabinet dessus, et deux guéridons de mesme bois, le tout neuf.
- 78. Plus une autre petite table de bois de nouhier, avecq deux guéridons de mesme bois, ladite table bordée de fillez d’esbeyne, le tout neuf.
- 79. Plus une autre table de bois de nouhier, aussy neufve.
- 80. Plus un chaslit de bois de nouhier, neuf, sur lequel y a une paillasse, deux liz de plume avecq leurs traversiers, presque neufz, avecq deux matellaz de layne, couvert d’un costé de futayne, et de l’autre costé de toille, l’un desdits matellas estant plié dans un gros linceux uzé, plus une couverte de layne blanche, presque neufve, autour duquel chaslit y a une housse de camellot de la Chine, avecq trois verges de fert, le siel duquel lit est de toille ; plus s’est trouvé sur ledit lit une garniture de sarge vert brun, garnye de bandes et broderye de soye.
- 81. Plus un petit chaslit couchette a repos, de bois de nouhier, sur lequel y a deux petiz matellacz, de deux pieds de large chascun, de layne, couvert de toille.
- 82. Plus douze fauteuilhs de bois de nouhier, garnis de plumes et de coëtis, avecq leurs housses de petitte moquette.
- 83. Plus six aultres fauteuilhs avecq douze chaises, façon d’esbayne, clissés de jon de Flandres, avecq cinq coissins couvertz de damas.
- 84. Plus six chaisres de bois de nouhier, garnyes de tripes de vellours.
- 85. Plus deux chaisnaix garnys de cuivre.
- 86. Plus deux grands rudaux de camellot blanc, servant aux croisées.

Et, attendu la nuit, nous avons remis la continuation dudit inventaire à demain, et nous sommes retirez ez présance de Thoumas Yvert, me apre, demt au village de La Chaux, pairoisse de Mainxe, et de François Gerureau de la Touche, demeurant audit Jarnac.

[Signé :] C. de LAROCHEBEAUCOURT, — François CHABOT. — RANGEARD.—T. YVER. — F. GERUREAU. — FILHON, notaire royal héréditaire.


Et, advenant le vingt quatriesme jour de janvier audit an, en continuant ledit inventaire de ladite chambre cy dessus, nous sommes entrés dans un petit cabinet le plus proche de la cheminée d’ycelle, où nous avons trouvé :

- 87. Une table de bois de nouhier sur un traicteau à quatre collonnes torses, avecq des filiez d’esbeyne autour de ladite table, qui est neufve.
- 88. Plus une aultre table de bois de nouhier commung, my neufve.
- 89. Plus sept pièces de tapisserye neufve, reaussée de soye, fait à bocage d’Envers.
- 90. Plus quatre aultres pièces de tapisserye d’autelisse, faites à personnages, my uzées.
- 91. Plus une aultre pièce de tapisserye presque neufve, faite à bocage, reaussée de soye.
- 92. Plus deux grands tapis de pied, de Turquye, presque neufs.
- 93. Plus deux pairs de tablettes, l’une vernye, l’autre noire, à collonnes torses dorées.
- 94. Plus un grand miroir dont la glace est de près de deux pieds et demy de longueur, et le casdre d’esbeyne, laquelle glace a esté gastéo par le feu, et, le casdre endhommagé en quelques ondroicz, et les cordons quy lu soubstenoyont sont absollument bruslés.
- 95. Plus un autre petit miroir de toilette dont le casdre estoit d’escaille de tortue, lequel casdre, avecq la glace d’icelluy, sont absollument bruslés.
- 96. Plus un aultre miroir de moyenno grandeur, dont le casdre est d’escaille de tortue garny de plaques d’argent tout autour, dont la glace et d’escaille de tortuo sont aussy gastés par le feu.
- 97. Plus une petite cassette garnye de vellours rouge, fermant à clef.
- 98, Plus deux chandelliers quy s’attachent avecq une main d’argent doré, quy ont esté gastés par le feu.


- 99. Et dudit cabinet nous nous sommes transportés dans un aultre cabinet sur la chapelle, à costé de ladite chambre, dans lequel nous avons trouvé une petitte table de bois de nouhier, avecq son traicteau, fort vieille et uzée.
- 100. Plus s’est trouvé dans ledit cabinet plusieurs vazes, plas et tasses de porcelaynes.
- 101. Plus quatre carreaux, deux desquels sont de vellours à fleurs, le fonds blanc, et les deux aultres de damas garnis autour de gallon d’argent.
- 102. Plus deux aultres carreaux à fleurs, le fonds d’argent, garnys autour de gallon d’or et d’argent.
- 103. Plus deux aultres carreaux de vellours chenille, le fondz d’argent, garnys tout autour de gallon d’argent.
- 104. Plus un aultre carreau de vellours rouge cramoizy, garny de grande dantelle d’or et d’argent, fort vieux et uzé.
- 105. Plus deux petis chesnaix de fert.
- 106. Plus un tour de lit compozé de trois pantz, quatre quantonniers et quatre rudaux de drapt de Hollande gris maure, garnys de grandes bandes d’ouvrage en broderye de cordonnet d’or et d’argent, avecq des fleurs en cartizanne, et de bouilhon d’or et d’argent, des chiffres avec des couronnes d’or et d’argent, avecq tour de lit ; il n’y a ny frange, ny mollet, ny crespine, et est l’estoffe d’ycelluy fort gastée et mangée de vers.
- 107. Plus un coffre de fort fermant à doubles ressorz, dans lequel ne s’est trouvé que des papiers et tiltres de la maizon, dont on a remis la description avecq les aultres tiltres quy sont dans le trésor [2] et ailleurs.
- 108. Plus un grand coffre de marquetterye fait a l’antique, fermant à clef, à double ressort, dans lequel s’est trouvé dix linceulx de toille de Hollande, presque neufz.
- 109. Plus dix linceulx de toille de Paris, aussy presque neufs.
- 110. Plus quatre linceulx de toille fine de Paris, de trois aulnes de large, sans coutures, et trois aulnes et demye de long, presque neufs.
- 111. Plus six aultres linceulx, aussy de toille de Paris, un peu plus gros que les préceddans, sans coutures, de deux aulnes et demye de large et trois aulnes et demye de long.
- 112. Plus dix linceulx de toille de lin de Poictou, de deux layes et demy, presque neufz.
- 113. Plus quatre linceulx fins, de toille de lin, quy a trois quartz de large, qui ont esté pourris au blanchissoir.
- 114. Plus quatre aultres linceulx de toille de lin, de cinq quartz de large, presque neufz.
- 115. Plus quatre aultres linceulx de toille de lin, aussy de cinq quartz.de large, neufz.
- 116. Plus un grand coffre de bois de nouhier, fermant à clef, fort vieux et antique, dans lequel s’est, trouvé quatre douzaynes et une serviettes de toille de beau lin, de deux tiers de large, presque neufves.
- 117. Plus deux douzaines de serviettes, aussy de toille de lin, de mesme largeur, un peu plus fines que les précédantes.
- 118. Plus quatre douzaynes de serviettes, aussy de toille de lin, de mesme largeur et fort finnes, presque neufves.
- 119. Plus trois douzaynes de moings fines, de mesme largeur, dont une douzaine qui ne sont pas marquées en serviettes, presque neufves.
- 120. Plus trois douzaines d’autres serviettes de toille de lin, de mesme largeur, plus fines que les précéddantes, presque neufves.
- 121. Plus trois autres douzaines de serviettes de toille de chanvre blanche, fort fines, de la mesme largeur.
- 122. Plus cinq douzaines d’autres serviettes de toille de lin, de mesme largeur, presque neufves.
- 123. Plus sept douzaines de serviettes de toille de chanvre blanche, fines, de mesme largeur.
- 124. Plus seize napes fines de deux aulnes en quairé, presque neufves.
- 125. Plus une nape de toille de lin de quatre tiers de large, my uzée.
- 126. Plus quatre linceulx de toille de lin, fort uzés.
- 127. Plus un vieux behus couvert de cuir, fermant à clef, dans lequel s’est trouvé trèze grandes napes damassées, presque neufves.
- 128. Plus dix sept douzaines de serviettes damassées, presque neufves.
- 120. Plus sept serviettes de collation, de toille damassée, preque neufves.
- 130. Plus trèze grandes napes de toille, ouvrées, dont y en a de plus fines les unes que les autres.
- 131. Plus sept douzaines et deux serviettes de toille, ouvrées, dont il y en a de plus fines les unes que les autres.
- 132. Plus s’est aussy trouvé dans ledit cabinet un matellac avecq un traversier pour une forme, couvert l’un et l’autre de sarge de soye, le tout ployé dans un gros linceulx uzé.
- 133. Plus un vieux tapis de table, de vellours bleu, garny de gallon d’or, fort vieux et uzé.
- 134. Plus une couverture de mulles, de drap vert brun, avecq les armoiryes de feu Monsieur le Comte et de Madame.


- 135. Et dudit cabinet nous sommes entrés dans un aultre quy est dans la croisée de la chambre du grand alcauve, dans lequel ne s’est trouvé que des papiers dont on a remis l’inventaire lhors qu’on inventoriera les aultres.


- 136. Et dudit cabinet, sortant de ladite chambre, nous sommes entrés dans une petitte antichambre proche du degré, dans laquelle nous avons trouvé un petit chaslit de couchette, avecq quatre verges de fert, servant de quenouilles, de bois de nouhier, neuf.
- 137. Plus un lit a buffect de bois de sape, my neuf, fermant avecq une petitte targette de fert par le hault, dans lequel s’est trouvé un petit lit de pleume sans son traversier, fort vieux et uzé.
- 138. Plus une petitte couverte de meslinge, fort vieille et uzée.
- 139. Plus dix douzaines de serviettes neufves, de toille de chanvre.
- 140. Plus une malle fermant à clef et deux petiz chesnez de fert.


- 141. Et dans un petit cabinet joignant ladite antichambre, où nous sommes entrés, nous n’avons trouvé dans icelluy que du fruit cuit avecq quelques potz de confiture.


- 142. Et dudit cabinet nous nous sommes transportés dans un aultre, proche la chambre de Monsieur l’abbé, dans lequel nous avons trouvé un grand behut fort vieux, fermant à clef, couvert de cuir, dans lequel s’est trouvé dix linceulx de toille de chanvre, tous neufs, de six aulnes chascun.
- 143. Plus six aultres linceulx de toille de repassure, tous neufs.
- 144. Plus quarante six napes de toille ouvrée, dont il y en a deux fort petittes et de plus fines et uzées les unes que les aultres.
- 145. Plus un aultre grand behus fermant à clef, dans lequel s’est trouvé un tour de lit quy a les trois pantz, quatre cantonniers et deux soubassemans de vellours rouge et bleu à font d’or, avecq des bandes de broderyes, les quatre rudaux, la courtepointe et le doussier de damas rouge, garny de passemans d’or et d’argent, les franges et le mollet d’or, avecq quatre pommes de lit de vellours rouge, garnyes de gallon d’or et d’argent ; toute laquelle garniture de lit est fort gastée et bruslée, le feu en ayant changé et hosté presque touttes les coulleurs.
- 146. Plus un tour de lit de sarge de soye, avecq les trois rudaux, quatre cantonniers, le fonds, le doussier, la courtepointe, les fourraux de pilliers et les quatre pommes, le tout garni d’une demye frange et de mollet d’argent, le tout neuf.
- 147. Plus unze garnitures de fauteuilhs de mesme estoffe, avecq leurs dossiers et deux soubassemans pour la forme, le tout garny de demy frange et de mollet d’argent aussi neuf.
- 148. Plus trais pants de lit, quatre quantonniers, le doussier et la courtepointe de drap d’or, avecq des bandes de satin rouge et une petitte broderye d’argent, les pantz garnyes de frange d’or.
- 149. Plus soixante six aulnes de satin à fleurs, le fond blanc, en trois pièces.
- 150. Plus quatre pantes de lit de vellours vert à fonds d’argent, et de vellours rouge en broderye de Grenade, avecq le fonds de mesme estoffe, avecq les armes des Chabot et de Luxambourg [3]
- 151. Plus la garniture de quatre chesres de vellours noir, en broderye de satin rouge et blanc, avecq des fils d’argent, et une aultre garniture de chesre de vellours noir uny.
- 152. Plus un grand tapis de vellours bleu par le millieu et tout autour de satin rouge, le tout parsemé de broderye d’or et d’argent, avecq une demy frange d’or tout autour.

Et, attendu la nuit, nous nous sommes retirés et remis la continuation dudit inventaire à demain. Fait lesdits jour et an susditz, en présence desdits Yvert et Gernereau, demeurant comme dessus.

[Signé :] C. de La Rochebeaucourt. — François Chabot. — Rangeard. — T. Yvert. — F. Gernereau. — Filhon , notaire royal héréditaire.

Et, advenant le vingt cinquiesme dudit mois, requérant ladite dame, avons proceddé audit inventaire ainsy que s’ensuit :

- 153. Premièrement, estant retournés dans ledit cabinet et parachevant d’inventorizer ledit coffre cy dessus, avons trouvé dans icelluy un fonds de lit en broderye d’or et d’argent avecq des chabots [4], le millieu d’une estoffe de soye razée, avecq des fillez d’or et d’argent, et le surplus de satin bleu en broderye de satin rouge, et l’aultre partye de toille d’or et d’argent, avecq du gallon d’or et d’argent et les armes de Luxambourg.
- 154. Plus la garniture de quatre fauteuilhs, six chaises à dos et six sièges plians, de damas jaulne, le tout garny de demy frange et mollet d’or et d’argent.
- 155. Plus une couverte bardante de taffetas jaulne, garnye de demye frange et frangeon de soye de mesme coulleur, le tout vieux et uzé.
- 156. Plus une tapisserye de satin de Bruge, composée de douze pièces coulleur de roze, rayées.
- 157. Plus un aultre behus fermant a clef, fort vieux, dans lequel s’est aussy trouvé une pièce de satin a fleurs horore et blanc, le fondz noir.
- 158. Plus trois pantes de lit, avecq des bandes de broderye de soye, le fonds de sarge rouge.
- 159. Plus trois pièces de tapisseryes de brocatel horore, rouge et vert, touttes neufves.
- 160. Plus un tour de petit lit de damas horore, garny de frange de soye qui marque les pantz, avecq le dossier de mesme estoffe, le tout fort vieux et uzé.
- 161. Plus un meschant tour de lit de sarge rouge fait à housse avecq du mollet de soye, le tout vieux et uzé, composé de cinq pièces.
- 162. Plus un tour de lit à pante, les trois pants et le dossier de damas rouge avecq de l’ouvrage et du passemant d’or et d’argent, le fonds dudit lit de mesme, les deux rudaux et les deux bonnes grâces garny aussy de damas rouge avecq de petis passemans d’or et de soye, la crespine et les mollets d’or et d’argent et la frange de soye, la courtepointe de taffetas rouge piquée avecq un mollet d’or et d’argent.
- 163. Plus un petit tour de lit à housse, de taffetas incarnat et blanc, garny de demy frange et de mollet de soye, à la réserve de deux pièces et le dossier quy n’ont ny frange ny mollet.
- 164. Plus six housses de chaisres de sarge rouge fort gastées par les vers.
- 165. Plus s’est trouvé dans ledit cabinet deux platines de cuivre jaulne, l’une grande et l’aultre moyenne, avecq leurs pieds de fert.


- 166. Et dudit cabinet nous nous sommes transportés et monté dans une chambre haulte sur le degré, où nous avons treuvé une meschante table de bois fort vieille et antique, avecq un meschant tapis sur ycelle, de sarge viollette.
- 167. Plus un chaslit de bois de nouhier, fort antique, sur lequel s’est trouvé un lit de pleumes avecq son traverser, le coëtis presque neuf, et un vieux mathelac de layne avecq une paillasse ; la garniture duquel lit est à housse de cadis rouge de deux pièces.
- 168. Plus deux bodez (sic) garnis de leurs sangles, sur l’un desquels : y a un petit lit de pleumes avecq son traversier en coetis dudit lit presque neuf et le traversier fort uzé (sic).
- 169. Plus douze linceulx de grosse toille, l’un my neuf et l’autre fort uzé.
- 170. Plus deux chaisres de jon.
- 171. Plus deux chesnaix garnys de cuivre, fort rompus, et une petitte pelle de fert.


- 172. Et de ladite chambre nous nous sommes transportés dans une aultre chambre haulte de la tour, au haut des haultes galleryes, sur la chambre de Monsieur le Chevallier, où nous avons trouvé une grande table longue sur deux traicteaux, fort vieille et antique.
- 173. Plus un chaslit de bois de nouhier foncé dessus et dessoubz, avecq un meschant tour de lit de sarge rouge, fait à housse, fort vieux et uzé, sur lequel chaslit y a une paillasse avecq un lit de pleumes et son traversier de coëtis, fort uzé.
- 174. Plus cinq autres liz de pleumes aussy avecq leurs traversiez en coëtis, fort uzés.
- 175. Plus trois petiz traversiers de pleumes.
- 176. Plus un autre lit de pleume avecq son traversier plyé dans un meschant linceux, le coëtis my uzé.
- 177. Plus quatre mathellaz de layne couverz de futayne d’un costé et de grosse toille de l’autre, tous quatre assez bons, et l’un d’yceux plié dans un vieux linceulx de toille de chanvre.
- 178. Plus deux autres matellaz de layne, fort vieux et rompuz.
- 179. Plus deux matellaz de bourre, couverz de grosse toille, my uzés.
- 180. Plus deux chasliz de bois de nouhier, desmontez, un presque neuf, et l’autre fort vieux et uzé, avecq cinq verges de fert.
- 181. Plus deux petiz chasliz couchette, l’un desmonté.
- 182. Plus un tapis de Turquye fort uzé.
- 183. Plus un fauteuilh et une chesre de bois de nouhior, garnis de toille tainte.
- 184. Plus deux chesnaix de fert, fort vieux.
- 185. Plus deux chesnaix de fert, fort vieux.
- 186. Plus de meschans paravanz garnis de sarge rouge.


- 187. Et de ladite chambre nous nous sommes transportez dans une autre chambre, au bout de la gallerye haulte, sur la basse cour, dans laquelle nous avons trouvé un petit chaslit à couchette quy a de la dorure, fort vieux et antique.
- 188. Plus trois autres grands chasliz desmontez, de bois de nouhier, dont il y en a deux de fort vieux et antiques.
- 189. Plus deux petiz buffez de bois, fort vieux et antiques.
- 190. Plus sept verges de fert de chaslit.
- 191. Plus un pair de petiz chesnaix de fert.

Et, attendu la nuit, nous sommes retirés et remis à procedder à la continuation dudit inventaire à demain, ez présance de Thomas Yvert, mestre apre, demeurant au village du..... de La Chaux, pairoisse de Mainxe, et de Françoys Gernereau, sr de La Touche, demeurant à Jarnac, requis.

[Signé :] C. de La Rochebeaucourt. — François Chabot. — F. Rangeard. — T. Yver. — F. Gernereau. — Filhon, notaire royal héréditaire.

Et, advenant le vingt siziesme jour desdits mois et an, requérant ladite dame, avons proceddé à, la continuation du présant inventaire ainsy que s’ensuit :

- 192. Et estant retournés dans la mesme chambre cy dessus, avons aussy trouvé dans ycelle, premièrement huit pièces de tapisserye fine dont le fonds est vert, avecq des personnages champestres.
- 193. Plus une tanture de tapisserye verte, avecq des chapeaux de cardinal, contenant … [5].
- 194. Plus une aultre pièce de tapisserye des Sibilles, semblable à celles quy sont dans la chambre de Madame.
- 195. Plus une tanture de tapisserye contenant les travaux d’Erculles, composée de... [6].
- 196. Plus une aultre tanture de tapisserye où sont représentées les Planettes, contenant huit pièces.
- 197. Plus une aultre tanture de tapisserye quy est une verdure d’Auvergne, contenant dix pièces.
- 198. Plus une aultre tanture de tapisserye quy représante des femmes à cheval, contenant six pièces.
- 199. Plus une aultre tanture de tapisserye avecq des personnages champestres, à fond vert, contenant cinq pièces.
- 200. Plus trante aultres pièces de tapisseryes, de différante façon, dont la plus part ne vallent rien.
- 201. Plus quatre tapis de pieds quy sont vieux et uzés.
- 202. Plus un petit lit à berceau de pleume, avecq son traversier, son matellac et une couverte.


- 203. Et de ladite chambre sommes descendus dans la salle, où nous avons trouvé une table à auvalle, sur un traicteau pliant, de bois de sape, avecq un tapis de tripes de vellours.
- 204. Plus une aultre table de bois de nouhier, fort vieille et antique, avecq un tapis de Turquye fort uzé.
- 205. Plus une aultre petitte table carrée, de bois de nouhier, unye, my neufve.
- 206. Plus dix huit chaizes garnyes de tripes de vellours, six desquelles sont un peu plus grandes que les aultres.
- 207. Plus deux grands chesnaix de fert garnys de cuivre, avecq une pelle de fert quy a de petittes pommes de cuivre, et un garde-fouyer de fert.
- 208. Plus une tante de tapisserye contenant six pièces, a divers personnages, avecq des giraffles, de haulte lisse, fort fine.


- 209. Et de ladite salle nous sommes entrés dans la chambre appellée du Pavé dans laquelle nous avons trouvé une petitte table carrée, de bois de nouhior, unye, my neufve, aveq un tapis d’ouvrage de soye et layne, avecq un petit mollet de soye vert brun, tout neuf.
- 210. Plus un chaslit de bois de nouhier, tout neuf, aveq ses verges de fert, sur lequel nous avons trouvé un lit de pleume avecq son travorsin et un matellac de layne, couvert de futayne d’un costé ; le tout presque neuf, avecq une paillasse, et autour dudit chaslit y a un lit a pants ; les trois pants et les quatre cantonniers estant de vellours noir en broderye de satin rouge, blanc, bleu et jaulne, avecq du cordonnet d’or, la frange de soye noire et la crespine d’or, les quatre rudaux de pane noiro avecq de la frange noire, sans crespine ; le dossier et les trois doubles pantz et la courtepointe de toille d’argent chamarrée de noir, avecq des bandes de satin rouge et broderye d’argent ; les doubles pantz garnys de simple frange d’argent, le fonds de mocade noire en broderye de satin rouge, le tout fort bon.
- 211. Plus un grand tapis de pieds, de Turquye, fort bon.
- 212. Plus quatre fauteuilhs, cinq chaizes et quatre sièges plians, de bois de nouhier, garnys de cuir, avecq leurs housses de sarge jaulne, le tout presque neuf.
- 213. Plus sept pièces de tapisseryes de haulte lisse, quy représantent Jupiter, Mars, Vénus, Minerve, Pallas, Apollo et Luna.
- 214. Plus deux chesres garnyes de cuivre, avecq de grosses pommes.


- 215. Et de ladite chambre nous sommes transportez en celle appellée de la Cambaudierre (?), où nous avons trouvé une table de racine de nouhier, avecq des fillez d’esbeyne, avecq des coullonnes torses, neufve.
- 216. Plus un chaslit de bois de nouhier, neuf, sur lequel s’est trouvé un lit de plumes avec son traversin et un matellas de layne garny de futayne d’un costé, et une paillasse, une couverte de layne blanche, une courtepointe piquée de diverses coulleurs, et autour dudit lit y a une garniture ; les trois pantz, les quatre cantonniers, le dossier et les trois soubassemans d’ouvrage avecq des bandes de vellours rouge en broderye de toille d’or ; les quatre rudaux, la courtepointe ou couverte bardant ; le fond et les trois doubles pantz de damas feuille morte ; les franges et les mollez de soye, avecq une housse de sarge verte. Autour dudit lit, deux fauteuilhs, cinq chaises et cinq sièges plians, de bois de nouhier, garnies de coëtis, avecq leurs housses de sarge verte.
- 217. Plus sept pièces de tapisseryes où sont représantées les Sibilles avecq des fontaynes, de haulte lisse, fort fines.
- 218. Plus deux petiz chesnez de fert garnys de cuivre, avecq une demye plaque de fert servant de contre-fouyor.


- 219. Et de ladite chambre sommes entrés dans l’antichambre d’ycelle, dans laquelle s’est trouvé une petitte table de bois de nouhier, fort vieille et uzée, avecq un petit tapis dessus.
- 220. Plus trois vieilles pièces de tapisseryes à feuillage et un vieux tapis de pied, de Turquye, le tout fort vieux et rompu.
- 221. Plus un chaslit de bois de nouhier, presque neuf, sur lequel il y a un lit de pleume avecq son traversier, un matellac de layne couvert de futayne et une petitte couverte de sarge verte, fort vieille et rompue, avecq la garniture et tour de lit de sarge jaune, faitz à housse.


- 222. Et de ladite chambre nous nous sommes transportez dans la chambre appellée la Petitte alcauve, quy a esté bruslée, dans laquelle ne s’est trouvé aulcune chose, synon deux petiz chesnetz de fonte.


- 223. Et de ladite chambre sommes entrés dans le vestibulle entre ladite chambre et celle de la chapelle, dans lequel s’est trouvé un petit cabinet de bois de nouhier, fermant à clef, dans lequel ne s’est trouvé que des papiers.


- 224. Et dudit vestlbulle sommes entrés dans ladite chambre de la chapelle, où nous avons trouvé une petitte table de bois de nouhier, fort vieille et antiquo, avecq un petit tapis de Turquye fort uzé.
- 225. Plus un chaslit de bois de nouhier, fort vieux, sur lequel s’est trouvé un lit de plumes avecq son traversin, le coytier plus que my neuf, un matellas de layne couvert de futayne et une couverte de layne blanche avecq une paillasse ; la garniture dudit lit fait à housse, de sarge vlollette garnye de bandes à fleurs d’ouvrage, doublée de taffetas jaulne, le dessus et le fond du lit aussy de taffetas jaulne.
- 226. Plus, un aultre chaslit de bois de nouhier, presque neuf, sur lequel s’est trouvé un lit de plumes avecq son traversin, le coëtier presque neuf, un matellas de layne garny de futayne d’un costé, aussy presque neuf, une paillasse, deux couvertes de layne blanche dont il y en a une fort vieille et uzée ; la garniture dudit lit faite à housse, avecq des bandes de fleurs d’ouvrage de soye, le dossier de sarge viollette, sans ouvrage, et le siel dudit lit d’un vieux damas blanc avecq deux linceulx de toille de chanvre, my uzés.
- 227. Plus cinq pièces de tapisserye a feuillages, vert et aultres coulleurs, fort vieilles et deschirées.
- 228. Plus cinq chaises de bois de nouhier, garnyes de tripes de vellours, semblables à celles quy sont dans la salle.
- 229. Plus deux grands chesnez de fert revestuz de cuivre.


- 230. Et de ladite chambre sommes entrés dans l’antichambre d’ycelle, où nous avons trouvé un vieux chaslit de bois de nouhier fort antique, et sur ycelluy un meschant lit de pleume aveq son traversier, une paillasse et une meschante couverte de layne blanche, le tour du lit à housse, de meschante sarge rouge, et le fond du lit de grosse toille, et un linceulx aussy de grosse toille, fort uzé.
- 231. Plus deux petiz chesnez de fert.
- 232. Plus une chaisre garnye de tripes de vellours, comme les aultres de la salle.


- 233. Et de ladite antichambre noua nous sommes transportés dans la chapelle. Nous avons trouvé le grand hostel garny de deux nappes, une grosse et une fine, un crucific d’un pied et demy de hault en rellief.
- 234. Plus un missel a demy uzé, in-folio.
- 235. Plus un cabinet de bois de nouhier, fermant a clef, où nous avons trouvé deux haubes de toille de Paris, presqus neufves, garnyes de dantelle par le bas, de la haultsur de deux poulces, avecq leurs amict.
- 236. Plus deux aultres napes pour l’autel, une ouvrée et l’aultre unye, de toille fine, assez uzée.
- 237. Plus une chasuble avecq son estolle et manipulle a fleurs de diverses coulleurs, le fonds horore, avecq un devant d’hautel de mesme estoffe.
- 238. Plus une aultre chaizuble de satin coulleur de feu, en broderye chamarrée de passemans d’or et d’argent avecq son estolle et son manipulle, son voille et sa bourse, et le devant d’hautel, le tout de mesme estoffe et mesme broderye.
- 239. Plus une aultre chazuble à fleurs vertes, le fond blanc, avecq son estolle, manipulle et voille, et devant d’hautel et bourse de mesme estoffe.
- 240. Plus un voille blanc, de taffetas, et un aultre voille de tabis viollet.
- 241. Plus une chaizuble de moire noire, avecq son estolle et son manipulle, bourse et voille de mesme estoffe, et le devant d’hostel de sarge noire, avecq un aultre devant d’hostel de mesme estoffe que la chaizuble.
- 242. Plus un drapt mortuaire de vellours noir, avecq les bandes de satin blanc, fort vieux et uzé, et deux petiz à demy uzés, avecq les bandes de mesme satin blanc.
- 243. Plus une chazuble de vellours noir, avecq ses courtibauds de mesme estoffe et fort vieux.
- 244. Plus un estuit de cuir bouilly, dans lequel s’est trouvé un callisse d’argent avecq sa patène.
- 245. Ladite chapelle garnye de ses tableaux ordinaires ; et dans, le banc de ladite chapelle avons trouvé trois behus fort vieux, fermant à clef, dans lesquels ladite dame a desclaré ny avoir que de vieux habiz, avecq les livres ordinaires.


- 246. Et de ladite chapelle nous sommes entrés et transportés dans la chambre des vasletz, dans laquelle avons trouvé deux vieux et meschans chaslis et un aultre meschant chaslit couchettes, sur lesquels y a deux meschans liz de plumes et trois traversins, avecq deux linceulx de grosse toille et une meschante couverte de layne blanche.


- 247. Et de ladite chambre sommes entrés dans la chambre appellée des Pers, on laquelle avons trouvé une petitte meschante table de bois de nouhier, avecq un petit meschant tapis vert dessus.
- 248. Plus un meschant chaslit de bois de nouhier, fort vieux et antique, sur lequel s’est trouvé une paillasse, un lit de pleume avecq son traversier, et un matellac de layne couvert de futayne d’un costé, deux linceulx de toille de chanvre, le tout my uzé, avecq une couverte de layne blanche assez bonne et une petitte de mesme layne fort uzée ; la garniture dudit lit faite à housse, avecq le dessus de sarge jaune, le tout fort uzé.
- 249. Plus un aultre vieux chaslit fort rompu, sur lequel s’est trouvé une meschante paillasse, un lit de pleume avecq son traversier, et un matellac de layne, avecq deux couvertes de layne blanche, le tout fort vieux et uzé ; la garniture dudit lit faite à housse avecq son dossier de sarge jaulne, le tout fort uzé ; les deux fonds de lit de deux linceulx de grosse toille.
- 250. Plus deux chesnaix de fert battu.


- 251. Et de ladite chambre nous sommes entrés dans la chambre ou demeure le sieur Grizet, dans laquelle nous avons trouvé un vieux chaslit à l’antique, de bois de chaisne, sur lequel y a un lit de plumes avecq son traversier, un matellas de layne couvert de futayne d’un costé, et deux couvertes de layne jaulne, deux linceulx de chanvre, trois pants de lit en broderye a fonds jaulne, avecq des bandes d’ouvrage à fonds noir, le dossier de sarge jaulne avecq des bandes d’ouvrage, ledit lit entouré d’une housse de sarge bleu feu ; le tout fort uzé.
- 252. Plus un vieux chaslit couchette sur lequel y a un meschant lit de pleume et un meschant truversier, avecq un meschant linceul de grosse toille et deux meschantes couvertes de faye, fort vieilles et rompues.
- 253. Plus une chaize de tripe de vellours semblable à celles de la salle.
- 254. Plus un fuzll quy tire quatre coups.
- 255. Plus un aultre fuzil a deux canons.
- 256. Plus trois gros fuzils fort poizans.
- 257. Plus un pair de petiz pistollez à deux canons.
- 258. Plus un pair de grands pistollez fort longs, à l’ancienne mode.


- 259. Et de ladite chambre nous nous sommes transportés dans la chambre où demeure Luc Labeur, sieur des Rochers, maistre d’hostel de ladite dame, dans laquelle nous avons trouvé une vieille table foncée, avecq un meschant tapis vert dessus.
- 260. Plus un vieux chaslit de bois de chesne fort vieux et antique, sur lequel y a une paillasse, un lit de pleume avecq son traversier, un matellac de layne couvert de futayne d’un costé, deux linceulx de toille de chanvre et deux couvertes de layne blanche, le tout fort uzé, et autour dudit chaslit quatre linceulx et un fonds de lit de toille.
- 261. Plus trois vieilles chaisres fort antiques.
- 262. Plus un petit cabinet à quatre ouvertures, de bois de nouhier, fermant à trois serrures et trois clefz, dans lequel il ne s’est trouvé aulcune chose.
- 263. Plus un aultre petit cabinet fermant à deux pans, fort vieux, dans lequel ne s’est trouvé aulcune chose.
- 264. Plus un vieux coffre de bois de nouhier, fermant en clef, fort antique, dans lequel ne s’est trouvé que de vieux meschans papiers.
- 265. Plus un vieux behus sans serrure, tout rompu.
- 266. Plus six vieux fuzils et un vieux mousquet sans platine.
- 267. Plus un vieux mortier de fort, avecq un pair de meschant ballance.
- 268. Plus un croschot a poizer.
- 269. Plus deux gros chesnez de fonte.


- 270. Et de ladite chambre nous sommes entrés dans l’arrière chambre d’ycollo, où il s’est trouvé trois grands bassins de chaize d’estain.
- 271. Plus deux arrouzoirs de cuivre.
- 272. Plus un pair de sizeaux de jardinier.


- 273. Et de ladite chambre nous nous sommes transportés dans la chambre des femmes, où demeure Andrée Gendre, où nous avons trouvé une vieille meschante table avecq son traicteau, fort vieux et pourry.
- 274. Plus un vieux chaslit de bois de nouhier, sur lequel s’est trouvé un lit de plumes avecq son traversin, lequel lit Jeanne Guyon a desclaré estre à elle pour l’avoir achapté de Madame.
- 275. Plus une paillasse fort vieille et uzée.
- 276. Plus une couverte de layne blanche my uzée et deux petiz linceulx de toile de chanvre, neufz ; la garniture dudit lit faite à housse, fort vieille, rompue et uzée.
- 277. Plus un petit chaslit couchetto, sur lequel s’est trouvé une paillasse fort vieille, un lit de pleume avecq son traversier de coetis fort uzé, un linceulx de grosse toille, avecq une couverte de layne blanche, fort uzée.
- 278. Plus un aultre lit couchette de bois de chesne, comme ladite cy dessus, sur lequel s’est trouvé un linceulx servant de paillasse, un petit lit de pleumes avecq son traversier fort uzé et rompu, avecq une meschante couverte de layne blanche.
- 279. Plus un vieux buffect à l’antique.
- 280. Plus un vieux coffre de bois de chaisne fait à l’antique, vermoullu et rompu, fermé à clef, dans lequel ladite Andrée Gendre a desclaré n’y avoir que du vieux llnge uzé et rompu quy à esté mis dans ledit coffre par ladite dame, pour ne pouvoir plus servir.
- 281. Plus ladite Andrée Gendre nous a desclaré avoir en sa puissance et estre chargée de soixante et unze linceux de toille de chanvre dont y en a de fort uzés et rompus, six neufz, et les aultres my uzés, compris dans ledit nombre de soixante unze ceux quy sont dans les liz des chambres cy dessus inventorizées.
- 282. Plus soixante douze linceulx de toille de repassure, et d’estouppes, y compris aussy ceux quy sont dans les liz inventoriés cy dessus.
- 283. Plus elle a aussy entre mains six petiz linceulx de toille de chanvre pour servir au liz des petiz Messieurs, tous neufz, desquels elle n’est point chargée.
- 284. Plus elle est aussy chargée de douze napes de toille de chanvre, neufves, d’une aulne et tiers de large, et d’une aultre douzaine de napes de toille de chanvre, d’une aulne et demye de large.
- 285. Plus douze napes de repassure, de buffet, my uzées.
- 286. Plus trante douzaines et dix serviettes, scavoir : vingt-huit douzaines et dix serviettes de toille de chanvre, et les aultres de toille de repassure, dont il y en a quatre douzaines neufves, le restant fort uzé et rompu.
- 287. Plus une douzaine de napes de cuizine, dont il ny a que trois neufves et les aultres fort uzées et rompues.
- 288. Plus cinq douzaines de grosses serviettes, aussy de cuizine, dont il y en a deux douzaines d’assez bonnes et les aultres fort uzées et rompues.
- 289. Plus dix pastières [7], quatre bonnes et six meschantes, le tout de grosse toille.
- 290. Plus elle nous a représanté quatre linceulx de toille de lin de Poictou, presque neufz, de trois legs (sic) chascun.
- 291. Plus s’est trouvé dans ladite chambre un vieux beûs fermant à clef, dans y a une partie du linge cy dessus inventorizé.
- 292. Plus deux chaizes de jon et une de bols.
- 293. Plus deux chesnez de fort battu, fort vieux et uzés.


- 294. Et de ladite chambre sommes entrés dans l’arrière chambre d’ycelle, où nous avons trouvé deux vieux behuts fermant a clef, dans lesquels y a une partye des linceulx de toille de chanvre dont ladite Andrée est chargée et cy dessus inventorlzé.
- 295. Plus un vieux coffre fort antiquo, fermant en clef, dans lequel est le gros linge dont ladite Andrée est chargée, cy dessus inventorlzé.
- 296. Plus trois aultres grands vieux coffres, faiz a l’antique, fermant à clef, dans lesquels on nous a desclaré n’y avoir que quelque gros fil.
- 297. Plus deux vieux et meschans liz avecq leurs traversiez de coetis, fort uzés et pourris.


- 298. Et de ladite arrière chambre sommes descendus dans la buandrye, en laquelle avons trouvé un grand vieux coffre formant à clef, servant a mettre de la farine.
- 299. Plus deux mez à pestrir, fermant â clef, l’une de bois de chaigno, fort vieille, et l’aultre de bois de nouhier.
- 300. Plus deux chaudierres de fert de fonte, contenant chascune quatorze ou quinze seaux, vieilles et uzées.
- 301. Plus une grande poisle d’airin, escoullant huit sceaux, fort uzée et petassée.
- 302. Plus deux trépieds de fert.
- 303. Plus trois chaudrons d’airin, y compris un grand, escoullant quatre sceaux, quy est de cuivre rouge.


- 304. Et de ladite buandrye nous sommes transportés en la cuizine, où nous avons trouvé une gronde vieille table de bois de chesnes, sur deux traicteaux de mesme bois.
- 305. Plus deux grandes marmittes, l’une de cuivre rouge, forte, et l’autre de cuivre jaulne, avecq leurs couvertures, et une aultre petitte marmitte de cuivre jaune, avecq sa couverture, deux grandes cuillières de mesme estoffe, deux friquez, l’un de cuivre rouge
et l’aultre de cuivre jaulne, avecq trois couvertures de cuivre jaulne.
- 306. Plus un pot de fert, sans couverture.
- 307. Plus trois poillos en queues, de fert, une grande casse et une petitte ; la petite fort uzée et rompue.
- 308. Plus une grande poissonnière et une aultre petitte, de cuivre rouge, fort vieilles et uzées.
- 309. Plus une bassine de cuivre rouge, servant à laver la vaisselle, et deux aultres bassines de mesme cuivre, un peu moindre.
- 310. Plus trois aultres petittes bassines de mesme cuivre.
- 311. Plus une casserolle avecq sa couverture, de cuivre rouge.
- 312. Plus une tourtière avecq sa couverture, et trois aultres tourtières sans couvertures, dont il y en a une faite on auvalle, le tout de cuivre rouge.
- 313. Plus deux passoirs d’airin avecq leurs queues de fert, et les aultres passoirs sans queues.
- 314. Plus un grand poislon de cuivre rouge.
- 315. Plus deux bassines d’airin, fort uzées et rompues.
- 316. Plus un chaudron de cuivre rouge, escoullant deux sceaux, et un aultre chaudron de mesme cuivre, escoullant un sceau et demy, avecq un aultre petit chaudron de mesme cuivre, escoullant environ sept à huit paintes.
- 317. Plus deux cloches de cuivre rouge : une grande et une petitte.
- 318. Plus un mortier de marbre et deux cuvettes de cuivre rouge.
- 319. Plus un petit mortier de métal avecq son pillon de fert
- 320. Plus trois broches de fert, deux grilles : une grande et une petitte, et le couvercle du four, aussy de fert, avecq une ance.
- 321. Plus une pastisserye de bois, fermant à clef, avecq deux grands coustaux servant à acher les viandes.
- 322. Plus deux gros chesnez de fonte et deux grands rostissoirs de fert et deux cramaillières, le tout fort vieux et uzé.

Et, attendu la nuit, nous nous sommes retirés et remis à procedder à la continuation dudit inventaire a demain.

Fait en présance de Thommas Yvert, me apre, demt au village du Four de la Chaux, pairoisse de Mainxe, et de Fran. Gernereau, sieur de La Touche, demt audit Jarnac, tous requis.

[Signé :] X. de Larochebeaucourt. — François Chabot. — F. Rangeard. — T. Yver. — F. Gernereau. — Filhon, notaire royal her.

Et, advenant le vingt septiesme jour desditz mois et an, requérant ladite dame, avons proceddé à la continuation dudit inventaire ainsy que s’ensuit.


- 323. Et, de ladite cuizine, nous estons transportez dans la sommellerye, avons trouvé dans ycelle : premièrement une meschante table de bois, avecq son traicteaux, le tout fort vieux et uzé.
- 324. Plus une aultre petitte meschante table de mesme bois, avecq son traicteau, aussy fort vieille et uzée, faite à l’antique.
- 325. Plus un baudet avecq ses sangles, sur lequel nous avons treuvé un petit lit de pleumes avecq son traversier, le coëtis fort vieux et uzé, avecq une couverte de layne blanche, aussy fort uzée.
- 326. Plus un cabinet de bois de sape, fermant à clef, fort vieux et uzé, dans lequel ne s’est treuvé aulcune chose.
- 327. Plus un aultre meschant cabinet fort vieux et uzé, fait à l’antique, sans aulcunes clefs ny serrures, ouvrant a quatre pends.
- 328. Plus un aultre petit meschant cabinet, fermant a clef, fort vieux et rompu.
- 329. Plus un petit meschant buffect fort vieux et uzé, avecq deux bancs tournés, aussy fort meschans.
- 330. Plus une grande buye d’estain.
- 331. Plus une painte, une demy quarte et un tiers, aussy d’estain.
- 332. Plus un coffre à estuit, fermant a clef, dans lequel nous avons trouvé huit grands plaz d’argent, poizant soixante six marcs, marqués de trois chabotz et des lauzanges [8].
- 333. Plus six grandes assiettes creuzes, d’argent, pour mettre dans les plaz cy dessus, avecq les mesmes armes, poizant dix huit marcs quatre onces.
- 334. Plus huit grandes assiettes creuzes, d’argent, pour mettre sur des portes assiettes, poizant vingt quatre marcs trois onces, marquées des mesmes armes.
- 335. Plus deux aultres assiettes creuzes, d’argent, un peu moindres que los préceddentes, marquées des mesmes armes que celles cy dessus, poizant quatre marcs quatre onces.
- 336. Plus sept petittes assiettes creuzes, d’argent, pour mettre sur des portes assiettes, marquées des mesmes armes que celles cy dessus, poizant treze marcs quatre onces.
- 337. Plus douze plaz moyens, d’argent, dont il y en a quatre plus grands que les aultres, marqués des mesmes armes, poizant soixante six marcs deux onces.
- 338. Plus dix assiettes creuzes, aussy d’argent, servant à mettre dans les plaz cy dessus, marquées des mesmes armes, poizant dix huit marcs six onces.
- 339. Plus trois douzaines d’assiettes communes, aussy d’argent et marquées des mesmes armes, poizants cinquante neuf marcs et demy.
- 340. Plus deux portes assiettes en colliers de maure, aussy d’argent et marquées des mesmes armes, poizant trois marcs cinq onces.
- 341. Plus deux aultres portes assiettes quy peuvent servir de sallieres, aussy d’argent et marquées des mesmes armes, poizant trois marcs et demy.
- 342. Plus une sallierre, aussy d’argent, sur un ballustre, toutte neufve, marquée des mesmes armes, poizant un marc six onces.
- 343. Plus une aultre sallière, aussy d’argent, pour mettre trois sortes de sel, marquée des armes de Pons, poizant un marc cinq onces et demys.
- 344. Plus deux aultres petittes sallierres, aussy d’argent, avecq chascune un couvercle aussy d’argent, poizant un marc.
- 345. Plus un vinaigrier, aussy d’argent, tout neuf, marqué des mesmes armes, poizant un marc six onces.
- 346. Plus une boiste à mettre du sucre, toutte neufve, aussy d’argent, marquée des mesmes armes, avecq une petite cuillière, le tout poizant un marc et demy.
- 347. Plus un grand bassin rond, aussy d’argent et marqué des mesmes armes, poizant dix marcs et demy.
- 348. Plus deux aultres bassins en auvalle, aussy d’argent, et marqués des mesmes armes, poizant seize marcs trois onces.
- 349. Plus trois esguières descouvertes, aussy d’argent et marquées des mesmes armes, poizant treize marcs six onces.
- 350. Plus une aultre esguiere couverte, aussy d’argent et marquée des mesmes armes, poizant cinq marcs deux onces.
- 351. Plus deux grands flacons avecq leurs chesnes, aussy d’argent et marqués des mesmes armes, poizant quinze marcs.
- 352. Plus deux aultres petiz flacons, aussy d’argent et marqués des mesmes armes, avecq leurs chesnes, poizant sept marcs six onces.
- 353. Plus une soubz couppe, aussy d’argent et marquée des mesmes armes, poizant trois marcs.
- 354. Plus deux douzaines de cuillierres neufves, marquées des mesmes armes, aussy d’argent, dont il y en a une douzaine entre les mains de Monsieur l’abbé, et l’aultre douzaine, quy s’est trouvée en nature, poize trois marcs une once, touttes de mesme grandeur.
- 355. Plus unze fourchettes, aussy d’urgent, à quatre fourches, marquées des mesmes armes, neufves, poizant trois marcs une once ; et a ladite dame desclaré y avoir une aultre fourchette de mesme que celles cy dessus, entre les mains dudit seigneur abbé.
- 356. Plus unze fourchettes d’argent, à trois fourchons, aussy marquées des mesmes armes, poizant deux marcs demy once.
- 357. Plus deux escuelles couvertes, aussy d’argent, marquées des mesmes armes, poizant six marcs.
- 358. Plus un grand rechaux tout neuf, aussy d’argent et marqué des mesmes armes, poizant, avecq trois petittes boullettes de bois noircy quy sont au pied, et avecq le manche, aussy de bois noir, cinq marcs deux onces.
- 359. Plus un aultre petit rechaux, aussy d’argent, quy n’est point marqué, poizant, avecq son manche de bois, un marc.
- 360. Plus un chauffelit, aussy d’argent, avecq son pied de mesme, marqué des mesmes armes, poizant six marcs une once et demye.
- 361. Plus un bassin à faire le poil, aussy d’argent, et un coquemar, marqués des mesmes armes, le tout poizant sept marcs.
- 362. Plus deux grands flambeaux, aussy d’argent et marqués des mesmes armes, poizant cinq marcs.
- 363. Plus quatre aultres grands flambeaux à six costes, aussy d’argent et marqués des mesmes armes, poizant unze marcs et demy.
- 364. Plus deux petiz flambeaux, aussy à six costes, estant d’argent et marqués des mesmes armes, poizant un marc six onces.
- 365. Plus deux aultres petiz flambeaux, aussy d’argent et marqués des mesmes armes, poizant deux marcs une once.
- 366. Plus deux aultres petiz chandelliers ronds, d’argent et marqués des mesme armes, poizant trois marcs une once et demye.
- 367. Plus une tasse aussy d’argent, sans estre marquée, poizant trois onces.
- 368. Plus des mouchettos, avecq lour portemouchette et sa chesne, aussy d’argent et marquée des mesmes armes, poizant trois marcs.
- 369. Plus une petitte cassollette, aussy d’argent, marquée des mesmes armes, poizant, avecq son manche de bois, six onces.
- 370. Et nous a ladite dame desclaré que la croix de diamant dont mention est faite par le testamant mutuel dudit deffunt seigneur comte de Jarnac et d’elle est dans un petit coffre de fort ; compozée ladite croix de six grands diamans et d’une grosse perle en poire ; dans lequel coffre elle a aussy plusieurs bijoux a elle appartenans, desquels elle fera faire un mémoire avecq la dispozion d’ycoux, qu’elle signera.


- 371. Et estant entrés dans les caves quy joignent ladite sommeillerye, avons trouvé dans ycelles grand nombre de vin, avecq des pièces d’eau de vye, lequel vin et eau de vye n’a esté inventorizé spéciffiquement, attendu que ladite dame en pourra dispozer et vendre pour subvenir aux affaires de la maizon ; et sy après son deceds il s’y trouve en espèce, le tout sera employé au bas du présant inventaire, comme aussy le reste du vin quy se trouvera dans les aultres celliers, dans lesquels nous nous sommes aussy transportés et où nous n’avons trouvé, oultre le vin quy y est, que les treuils et grands tonneaux, que nous n’avons point inventorizé ; pour ne pouvoir sortir desditz celliers sans estre desmontez.


- 372. Et de là nous nous sommes transportés dans les greniers, dans lesquels avons trouvé nombre de fromant, mesture et avoyne, que nous n’avons point fait mesurer, attendu que ladite dame s’en est réservée la dispozion comme du vin.


- 373. Et desdits greniers nous nous sommes transportés dans les escuryes dudit chasteau, où nous avons trouvé premièrement : un cheval barbe, de poil gris, de l’âge de cinq ans, avecq sa selle et aultres arnaix.
- 374. Plus une grande jumant de poil bays brun, servant au carrosse, fort vieille, avecq sa selle et aultres arnaix.
- 375. Plus une auttre jumant de poil bay, servant a la selle, quy est aussy fort vieille, avec sa selle et arnaix.
- 376. Plus un petit cheval piot, quy est aveugle, avecq sa selle et arnoix.
- 377. Plus un grand cheval de carrosse, de poil noir, nommé Trois Pallis [9].
- 378. Plus deux aultres chevaux de carrosse, noirs, quy sont vieux et tout à fait achevés.
- 379. Plus trois grandes mulles noires, quy sont, aussy fort vieilles.
- 380. Plus avons trouvé, dans lesdites escuryes, huit arnoix de chevaux de carrosses, fort vieux et uzés.
- 381. Plus trois colliers avecq leurs garnitures, deux vieilles, et aultres atellages pour les mulles servant aux litières.
- 382. Plus un bas selle.
- 383. Plus un bas de change.


- 384. Et desdites escuryes sommes entrés dans la chambre des cochers, où nous avons trouvé un petit coffre de bois de chesne, fermant en clef, dans lequel il n’y a que les ardes des cochers.
- 385. Plus une archepipe [10] fermant à clef, pour mettre de l’avoyne.
- 386. Plus deux meschans chasliz couchettes, sans quenouilles, sur lesquels s’est trouvé deux meschanz liz de pleumes avecq deux traversiez fort vieux et uzés, et deux meschanz matellacs de bourre et deux meschantes couvertes de layne blanche.
- 387. Plus deux chandelliers de.....de cuivre jaulne, l’un d’yceux ayant les Verges rompues.
- 388. Plus une autre archepipe, fermant aussy a clef, pour mettre de l’avoyne.


- 389. Et desdites escuryes nous nous sommes transportés dans la grange, où nous avons trouvé une barche de foing et une barche de paille, servant pour la nourriture et l’entreténement des chevaux.


- 390. Et de ladite grange nous nous sommes transportés dans les remises des carrosses, où nous avons trouvé un grand carrosse complet, tout garny de rudaux et de coissins noirs, avecq une housse noire par le dehors, avecq les armes des Chabot et des lauzanges.
- 391. Plus un petit carrosse couppé, l’impérialle devant et derrière, garny de velours rouge à fleurs, ensemble les coissins, les doublures du mantellez de derrière et de devant et de l’une des portières, quy estoyent de sarge rouge, ayant esté ostés, le tout estant assez bon, avecq les armes des Chabot, avecq une housse de toille noire.
- 392. Plus une littière fort vieille et uzée, avecq une housse de toille.
- 393. Plus un grand charriot, avecq ses rouhes ferrées.
- 394. Plus un tombereau, aussy avecq ses rouhes ferrées.
- 395. Plus un aultre charriot ayant les rouhes fort basses.


- 396. Et desdites remizes des carrosses nous sommes transportés dans la chambre du portier, en laquelle avons treuvé un vieux meschant coffre de bois de chesne, fermant à clef, dans lequel n’y a que les hardes du portier.
- 397. Plus un meschant chaslit de bois de chesne, fort vieux et antique, sur lequel s’est trouvé un meschant lit de plumes, avecq deux meschans traversins et une meschante couverte de meslinge.
- 398. Plus une meschante chaize de bois, garnye de toille, fort uzée.


- 399. Et de ladite chambre nous sommes montés dans la chambre quy est sur ycelle, où nous avons trouvé une petitte table carrée sur une meschante chnize.
- 400. Plus un meschant chaslit, sans aulcune garniture, et sur yceulx un meschant lit de pleumes, avecq deux meschans traversiez et une meschante couverte de layne blanche, toute deschirée.


- 401. Et estant retournés dans ledit chasteau et montés dans les galletas d’ycelluy, y avons trouvé neuf fauconnaux.


- 402. Et comme nous n’avions point entré dans le derrière du grand alcauve, nous y estans transportés, y avons trouvé cinq fuz de fauteuil, faitz en menuzerye et coulonnes torses, sans aulcune garniture.
- 403. Plus une chaize de mesmes bois et façon, garnye de coëtis.
- 404. Plus un chaslit, les quenouilles canellées et dorées, avecq ses verges de fert, estant desmonté.
- 405. Plus deux coissins de carrosses, avecq les goussez de vellours rouge, les rudaux dudit carrosse de damas rouge, et d’aultres rudaux de sarge rouge.


Et à l’esgard des meubles et bestiaux quy sont dans le chasteau et mesterye de Maroualte, ladite dame a desclaré que l’inventaire et prizée en a esté fait et dont les fermiers quy y sont de présant sont chargés, et ainsy il n’est point de besoing d’en faire d’aultre inventaire, non plus que de ceux quy sont dans le chasteau et mesterye de Grézignac, dont le fermier quy y est de présant est aussy chargé.

Comme pareillemant il n’est point besoing de faire inventaire des meubles quy sont dans les chasteaux de Clion et de Sommersac, attendu que les fermiers en sont pareillement chargés.

Et à l’esgard du bestailh quy est dans les mesteryes de Soubran, la prizée en a esté faite avecq les fermiers, dont ilz sont chargés.

Et pour les meubles quy sont dans ledit chasteau de Sousbran, dont les fermiers ne sont point chargés, ladite dame a desclaré qu’ils consistent, premièremant :

- 406. Une tanture de tapisserye d’Auvergne, contenant neuf pièces, quy est une verdure avecq beaucoup de figures d’animaux et de maisons.
- 407. Plus vingt pièces de tapisseryes d’Auvergne, a fonds blanc.
- 408. Plus un tour de lit de sarge viollette, compozé de trois pantes, quatre cantonnières, garny d’ouvrages, trois rudaux, la courtepointe, le fonds et le dossior. avecq des petittes bandes d’ouvrages, les petites garnyes de belle crespine et le reste de mollet, le tout de soye, fors le fonds quy n’a point de mollet. - 409. Plus un tapis de sarge viollette.
- 410. Plus un pavillon de sarge roze, viollette, avecq un mollet de soye, comme dessous.
- 411. Plus un tour de lit à housse de sarge rouge, composé de trois rudaux et quatre cantonnières garnies d’ouvrage, une courtepointe, le dossier, le fonds et un pavillon de sarge rouge, le tout garny de passemant et de mollet de soye et layne verte, avecq un tapis à housse de sarge rouge, avecq de l’ouvrage.
- 412. Plus un tour de lit tout neuf, de sarge drappée vert brun, composté de trois rudaux, quatre cantonnières, la courtepointe, le fonds et le dossier, le tout garny de mollet de soye et layne verte.
- 413. Plus un vieux tour de lit de sarge verte, compozè de trois pentes, trois rudaux, deux bonnes grâces, deux cantonnières, la courtepointe, le fonds et le dossier, le tout garny de frange et de mollet de layne, un pavillon et le tapis de mesmes estoffe et façon.
- 414. Plus un aultre vieux tour de lit, compozé de trois pentes, trois rudaux, quatre cantonnières, la courtepointe, le fonds et le dossier, le tout garny de passemant et frange de soye et layne, un pavillon et un tapis de mesme.
- 415. Plus deux vieux tours de lit à housse, compozés de six rudaux, quatre bonnes grâces, deux dossiers et un tapis, le tout de sarge gris viollant.
- 416. Plus deux petiz tours de lit, l’un de sarge verte et l’aultre de sarge grize, le tout fort mangé et gasté de vers.
- 417. Plus un aultre vieux tour de lit à housse de sarge brune, compozé de trois rudaux, quatre cantonnières, le fonds et le dossier, un pavillon et un tapiz de mesmo, le tout gurny de passemant de soye et layne, fort mangé et gasté de vers.
- 418. Plus deux tours de liz de sarge jaulne.
- 419. Plus treze aulnes et un quart de mocadde rouge, vert, incarnat et blanche.
- 420. Plus un tapiz de mocadde rouge, bleue et jaulne.
- 421. Plus six aulnes et demye de grosse sarge, d’un viollet mal taint.
- 422. Plus un vieux tapis vert.
- 423. Plus quatre grands liz de bonne pleume, dont le coëtis de l’un est tout neuf, avecq leurs traversiers.
- 424. Plus deux petiz liz de bersières et de bonnes pleumes, avecq leurs traversiers, dont los coëtis sont bons.
- 425. Plus trois liz de bonne pleume, pour des couchettes.
- 426. Plus trois grands liz avecq leurs traversiers de pleume quy n’est pas sy bonne.
- 427. Plus un grand liz de mauvaize pleume, avecq son traversier.
- 428. Plus sept matellaz de layne.
- 429. Plus un aultre matellac de layne tout neuf, pour un lit moyen.
- 430. Plus deux petiz matellaz de layne, pour des bersières.
- 431. Plus la gamituro d’un berceaux et quelques oreilliers.
- 432. Plus quatre matellaz de bourre, pour des liz moyens.
- 433. Plus quatre petiz matellaz de bourre.
- 434. Plus deux grandes couvertes de layne blanche neufve.
- 435. Plus dix huit couvertes de laynes blanches, assez petittes, les unes fort uzées et les aultres moings, et lesquelles neanlmoings sont gastées et rongées de vers.
- 436. Plus une meschante couverte de layne.
- 437. Plus trois meschantes couvertes de meslinge.
- 438. Plus un meschant tour de lit de droguet, de filles et de layne.
- 439. Et dans la grande salle il y a trois chasliz neufs, une meschante table et un meschant buffect.
- 440. Plus, dans la gallerye, une table quy s’alongo et une aultre table ronde.
- 441. Plus deux tables carrées de bois de nouhier.
- 442. Plus quatre petittes tables longues et quatre bancs garnis de moquettes.
- 443. Plus un petit chaslit couchette.
- 444. Plus, dans la chambre de Madame, un grand chaslit et un aultre petit chaslit de bois de nouhier.
- 445. Plus, dans l’arrière chambre, un petit chaslit couchette et un petit cabinet, le tout de bois de nouhier, et un behus plat, couvert de cuir, fermé à clef, fort vieux et uzé, et un aultre petit behus rond.
- 446. Plus, dons la chambre grize, deux grands chasliz de bois de nouhier.
- 447. Plus, dans la chambre de Madame de Soubran, deux grands chasliz et un aultre petit chaslit couchette et un cabinet, le tout de bois de nouhier.
- 448. Et dans le cabinet de ladite chambre, un grand coffre de bois de nouhier fermant à clef, un vieux behus, des armoires de bois de nouhier et un cabinet de bois de sape, le tout fermant à clef.
- 449. Plus douze tableaux de portraiz.
- 450. Dans l’arrière chambre, deux grands chasliz de bois de nouhier et un cabinet de bois de sape fermant à clef.
- 451. Plus trois chasliz de bois de nouhier quy estoyent dans la sallette et deux challiz quy estoyent dans la chambre près du grenier.
- 452. Plus, dans la chambre près du grenier, un meschant chaslit couchette.
- 453. Plus, dans la chambre de dessoubz, un chaslit de bois de nouhier et un aultre meschant tout rompu.
- 454. Et dans les coffres quy sont dans ledit chasteau de Soubran, il y a quarante quatre linceux de toille de chanvre et lin, dont il y en a de fort vieux, uzés et rompus.
- 455. Plus quarante six linceux de grosse toille, dout il y en a aussy de fort uzés et rompus.
- 450. Plus douze napes de chanvre.
- 457. Plus huit douzaines de serviettes de chanvre, dont il y en a de fort uzées.
- 458. Plus huit grosses napes de cuizines et deux aultres napes quy servoyent à la met [11].
- 459. Plus trois douzaines de serviettes de repassure plus que my uzées.
- 460. Plus huit petittes napes de repassure fort uzées.
- 461. Plus quatre grands platz d’estain fin, tout neufz.
- 462. Plus vingt trois aultres platz de mesme estain, moyens.
- 463. Plus quatre grandes assiettes creuzes, deux porte assiettes, deux douzaines d’assiettes, deux bassines, deux osguièrcs et une sallière, le tout estain fin.
- 464. Plus trois paintes et une chopino, un demy quart et une roquille et deux couppes, le tout estain commung.
- 465. Plus quatre chaudrons, quatre poissonniers et un poisIon à trois piedz, et deux aultres petiz et une cuillière à pot, le tout d’airin et fort vieux et uzé.
- 466. Plus trois marmittes de fert, trois poisles en queue, trois broches et une grisle, le tout de fert.
- 467. Plus un mortier de marbre et un aultre de fonte.
- 468. Plus une cuvette de cuivre rouge.
- 469. Plus six pairs de chesnez, dont il y en a deux pairs garnis de cuivre jaulne et les aultres sont de fert battu.
- 470. Plus deux pairs de gros landiers de cuizine, de fonte, et une grande pelle de fert.
- 471. Plus trois petittes pelles de fert pour les chambres, dont il y en a une quy a de petittes pommes de cuivre, et une paire de pinsette de fert quy ont aussy de petittes pommes de cuivre.


Et, attendu la nuit, et que nous avons obmis d’employer au présant inventaire le bestailh à aumaille quy est dans le présant chasteau, nous nous sommes retirés et remis à y travailler à demain.

Fait ez présance desditz Yvert et Gernereau, d. comme dessus requis.

[Signé :] C. de La Rochebeaucourt. — François Chabot. — F. Rangeard. — T. Yver. — F. Gernereau. — Filhon, notaire royal her.

Et, advenant le vingt huitiesmo jour dudit mois de janvier audit an, requérant ladite dame, avons continué à procedder audit inventaire ainsy que s’ensuit.

- 472. Et nous estans transportés dans l’escurye où est le bestailh d’aumaille, nous avons trouvé dans ycelle dix sept chefs d’animaille, sçavoir : quatorze vaches tant vieilles que jeunes et trois jeunes vaux.


Et ladite dame ayant fait ouverture du cabinet d’esbeyne quy est dans la grande chambre sur la salle, nous avons trouvé dans icelluy premièrement :
- 473. Une obligation de la somme de cinq mille livres au proffit de deffunt messire Jean de la Roschebeaucour, chevallier, seigneur de Sousbran, père de ladite dame, contre damoizelle Catherine de Gallard de Béarn, passée par Mre Jean Vidaud, nore royal du bourg de Gaisnes, comme fondé de procuration de ladite damoizelle Catherine de Gallard de Béarn, ladite obligation en datte du douziesme juin 1646, reçue Martin, nore royal Angoulesme, au bas de laquelle est ladite procuration, à laquelle obligacion est attaché la condempnation rendue au siège présidial d’Angoulesme en conséquence de l’adsignation donnée à ladite damoizelle, aussy attachée, en datte des dix sept et vingt uniesme juin et sixiesme juillet 1647, la condempnation signée Dumergue, commis du greffier, de laquelle somme il n’en reste à payer que celle de quatre mille deux cens trante livres, de laquelle ladite dame auroit obtenu condempnation à rencontre de Franc Piteau, marchand de la ville dAngoulesme comme débiteur du seigneur conte de Brassac du vingt sept may dernier, et des interestz de ladite somme despuis ledit jugement, le tout cotté.
- 474. Plus une, aultre obligation de la somme de quatre mille cinq cenz livres au proffit dudit sieur seigneur de Soubran, à l’encontre de messire François de Larochefoucaud, prince de Marcillac, et dame Andrée de Vivonne, son espouze, en datte du vingt uniesme juillet 1640, reçue Coytoux, nore royal, et sa minutte, au bas de laquelle est un advenant du septiesme juin 1641, portant approbation et ratiffication de ladite obligation reçue par ledit Coytoux, a laquelle sont attachées deux condempnations d’interestz en datte des quatre novembre et segond décembre 1641 et signés Quillet, commis du greffier, le tout cotté.
- 475. Plus une autre obligation de la somme de deux mille livres au proffit de ladite dame Comtesse de Jarnac, receue Cladier, nore royal, a l’encontre dudit seigneur abbé de Jarnac, du vingt septiesme aoust 1666, estant en sa minutte cotté.
- 476. Plus ladite dame a desclaré luy estre deubz, par promesses, ou par obligation, la somme de trois cenz livres par le seigneur abbé de Brassac, par la dame de Chaslut, sa sœur, dont ladite ou promesse ne s’est pas trouvée pour estre brouillée parmi d’aultres papiers, sur laquelle somme elle a desclaré avoir receu celle de trente trois livres.
- 477. Plus ladite dame a desclaré estre deubs à ses enfans plusieurs sommes de deniers, en principal et interestz, par le seigneur marquis de Montandre, pour raizon de quoy ladite dame est subrogée au descret de Monguyon quy se poursuit au grand Conseil.
- 478. Plus ladite dame nous a desclaré estre deubs quelques aultres sommes de deniers dont elle n’est memoratifve.
- 479. Et a ladite dame desclaré qu’elle et ses dits enfans doibvent pluzieurs sommes de deniers dont elle n’est précizemant memoratifve.
- 480. Plus le contrat de mariage dudit deffunt seigneur Comte de Jarnac et d’elle, receu Tourneur, nore royal à Xaintes, et datte du vingt sept janvier 1648, cotté par...
- 481. Plus le testamant mutuel dudit deffunt seigneur Comte de Jarnac et d’elle, receu Forest, nore royal, en datte du vingt troisiesme septembre 1665, auquel est attaché le codicille fait par ladite dame, receu mesme notaire que les presants, du vingt deux des présents mois et an, le tout cotté par...
- 482. Et à l’esgard des aultres papiers, tiltres et enseignemans de la maizon ils n’ont esté inventorizés, attendu le grand nombre d’yceux.

Ce fait, nous avons finy, clos et arresté le presant inventaire, et les meubles et effectz contenus en ycelluy sont demeurés es mains et puissance de ladite dame Contesse de Jarnac, ledit jour vingt huitiesme janvier 1668, en presance de Thoumas Yvert, maître apothicaire, demeurant au village du Four de la Chaux, pairoisse de Mainxe, et de François Gernereau, sieur de La Tousche, demeurant à Jarnac, lesquels recquis, quy ont signé avecq ladite dame...

- 483. Lesquelles choses cy dessus inventorizées, ladite dame nous a desclaré y avoir chez le nommé Boumirou, ticerant, du fil de chanvre pour faire deux douzaines de serviettes et dix ou douze linceulx, et y avoir encores dans le chasteau du fil de lin pour faire dix ou douze napes.

[Signé] C. de La Rochebeaucourt. — François Chabot. — F. Rangeard. — T. Yver. —F. Gernereau.—Filhon, notaire royal héréditaire.


[1V. Inventaire de Verteuil : il y a aussi porté une machine pour « tirer » de l’eau de fleur d’oranger, n° 789.

[2Dans la « salle du trésor », on gardait les parchemins et les papiers de la maison ; ces titres constituaient le trésor de céans.

[3Jacques Chabot, chevalier, seigneur de Jarnac, de Bion et d’Aspremont, fut retenu conseiller et chambellan du Roi le 22 septembre 1485 et mourut en 1546. Il avait épousé, le 15 septembre 1485, Madeleine de Luxembourg, veuve de Charles de Sainte-Maure, seigneur de Puyseuls, et fille de Thibault de Luxembourg, seigneur de Piennes, et de Philippe de Melun. Il eut trois enfants, parmi lesquels le célèbre amiral Chabot, dont le, « tableau » figurait dans la « grande salle des Alliances », au château de Jarnac. (V. Jal : Dictionnaire critique de Biographie et d’Histoire ; voir aussi M. le Comte de Jarnac et son château, par Emile Biais, 1884.) — Le tombeau de l’amiral Philippe de Chabot, par Jean Cousin, se trouvait dons l’église des religieux Célestins, à Paris ; ce chef-d’œuvre est déposé actuellement au Louvre : musée de la Renaissance.

[4On connaît les armoiries des Chabot, seigneurs de Jarnac : d’or, à trois chabots de gueules mis en pal : 2 en chef et 1 en pointe.

[5resté en blanc

[6resté en blanc

[7Probablement des linges à l’usage de la boulangerie.

[8Évidemment il s’agit là des armes des Rohan-Chabot. La maison de « Rohan porte de gueules, à neuf macles d’or rangées trois a trois. — Chabot porte d’or, à trois chabots de gueules mis en pal : 2 en chef et 1 en pointe ». (Indice armorial, par Louvan Geliot. Paris, 1635.) Le notaire, ignorant les éléments du blason, a pris les macles pour des losanges.

[9Du nom de la commune de Trois-Palis, canton d’Hiersac, arrondissement d’Angoulême.

[10Archepipe : arche ou l’on met les pipes (mesure) (?).

[11Pétrin

Dans la même rubrique

Histoire de Château-Chesnel à Cherves-Richemont (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Bourg-Charente (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Bouteville (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château du Solençon, à Boutiers-Saint-Trojan (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Cognac (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Merpins (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du Château de Richemont à Cherves-Richemont (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du Château de Gademoulins à Gensac-La Pallue (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du Château de Triac à Triac-Lautrait (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du Château d’Ars (16), par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Saint-Brice (16) par Paul de Lacroix (1906)

Histoire du château de Villebois-Lavalette (16), par M. A. Boeuf (1860)

Histoire du château de La Tranchade, à Garat (16)

Histoire du château de Chalais (16)

Notices sur l’histoire du château de Montchaude (Charente)

Châteaux disparus de Charente, par J.-H. Michon

Châteaux de Charente du IXe au XIIIe siècle, par J.-H. Michon

1460 - Le roi autorise le duc de La Rochefoucauld à réparer les défenses du château de Verteuil (16)

1844 - Description du château d’Angoulême par l’abbé Jean-Hippolyte Michon

1859 - Mémoire pour la conservation du château d’Angoulême

1894 et 2007 - Château de Chalais (16) - Vente des tableaux, tapisseries et objets d’art de la famille de Talleyrand

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Jarnac - 16 Jarnac - 17e siècle - Châteaux - Inventaires - Rohan-Chabot de Jarnac -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1908 - 1909 - Société Archéologique et Historique de la Charente - Bulletins et mémoires - Série 7 Tome IX

2.  1506 - 1589 ? - Bernard Palissy - Biographie

3.  1900 - Bulletin de la Société des Archives Historiques de Saintonge et d’Aunis

4.  1694 et 1726 - Adjudication et bail de ferme des étangs de la seigneurie de Saint-Maigrin (17)

5.  1460 - Guet et garde à La Rochelle : la banlieue est mise à contribution


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

4.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

5.  Evolution des prix du 15ème au 19ème siècle - Panier de la ménagère, services, salaires


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux