Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Esclavage » 1690 - 1760 : les esclaves alimentent le carnet mondain en Saintonge et (...)

1690 - 1760 : les esclaves alimentent le carnet mondain en Saintonge et Aunis

D 15 mai 2008     H 11:10     A Freddy Bossy     C 0 messages     A 1335 LECTURES


agrandir
Voir en ligne :

Sans commentaire :

- 2 avril 1690 : inventaire des biens de Blanche Sauzeau, veuve de Jacques Dubois, protestants qui avaient fui de Marennes : "une pièce de terre de 120 acres, située à New Rochelle, évaluée 30 livres ; et un jeune nègre, du nom de Sans-Façons, évalué avec d’autres meubles à 40 livres."
[Source non notée.]

- Etat civil de Rochefort St-Louis :
"Aujourd’hui 11 janvier 1737, je soussigné prêtre de la mission faisant les fonctions curiales en cette paroisse de St-Louis de Rochefort, ay baptisé un petit sauvage âgé d’environ 12 ou 13 ans, domestique chez Mr l’Intendant ; le parrain a été Mr Joseph qui lui a donné le nom de Jean-Baptiste-Catherine, et la marraine demoiselle Marie-Anne Caquineau."

- Etat civil d’Arvert :
"Le 9 juin 1753 a été baptisé un nègre, auquel on a donné [le nom de] Jean-Baptiste, âgé d’environ quatorze ans ; a été parrain sieur Jean-Baptiste Reignac de Lamotte, commissaire d’artillerie à Broüage, et marraine d.elle Suzanne Collet ; par moy Delafargue, curé d’Arvert."

- "Le 9 juillet 1754 a été suppléé les cérémonies [de baptême] à un nègre à qui ont a donné le nom de Jean, qui avait été baptisé le second de janvier. A été parain Jean Malard, capitaine de navire, et maraine Marianne Defous ; Gaudy, vicaire"

- "Le 18 septembre 1758 a été batizé un nègre qui a eu le nom de Marc-Antoine, dont le nom du père et de la mère sont inconnus, âgé de quatorze ans ; a été parrein sieur Stanislas Lamarque, marraine demoiselle Marie-Thérèse Reignat de La Mothe ; par moy Lafargue vicaire d’Arvert."

- "Le 9 du mois de juin 1760 a été baptisé un naigre de nation Hibeau, agé d’environ quinze ans, appartenant à Mre Jacques-Alexandre Dequeux, équier, officier de la Marine ; on lui a donné le nom de Jean-Baptiste. Ses parrain et marraine ont été M. Dequeux nommé sy-dessus, et madame Helaine Rivière, veuve de Mre Paul de Queux, équier, seigneur de Savigné et autres lieux.
Bouchet, curé de Dirée et des Mattes."

Et comme c’était une mondanité à ne pas rater, ce dernier acte est signé :
"Rivière de Queux, Jacq. Alexandre Dequeux, Marin de Queux, Louise de Queux, Helene de Queux, de Bremond, Choysel de La Salle."

Quant au petit Sans-Façons, il n’aura même pas reçu de vrai nom.

[Seuls les quatre actes d’Arvert ont pu être collationnés.]

F. B.

...
Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 17 Arvert - 17 Rochefort - 17e siècle - 18e siècle - Esclavage -

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.