Plan du site : détaillé / réduit
Mots-clés
Liens
S'abonner
Forum
Livre d'or
Archives
Contact
 
Vous êtes ici : Accueil » Grands thèmes d’histoire locale » Ponts et chaussées, phares » 1726 - Le pont de Taillebourg (17) a-t-il été détruit par son architecte (...)

1726 - Le pont de Taillebourg (17) a-t-il été détruit par son architecte ?

"Les plus courtes folies sont les meilleures."

D 12 mai 2007     H 23:45     A Pierre     C 1 messages     A 2985 LECTURES


Le pont de Taillebourg, haut-lieu de l’histoire locale, est la vedette d’un feuilleton à rebondissements.
Plusieurs fois ruiné et reconstruit, ce pont mythique perturbe fortement la navigation et le commerce sur la Charente, mais apporte des revenus à la seigneurie et du travail à la population.
Alors, si son architecte lui-même contribue à sa ruine, la situation n’est pas près de s’arranger ...
Elle restera un sujet "chaud", puisqu’en 1789, 63 ans plus tard, le pont dont les débris entravent la navigation alimentera des revendications de plusieurs cahiers de doléances de Saintonge et d’Angoumois.

Nota : Après relecture très attentive de ce document, une question reste en suspens. Le pont "Bayart" dont il est question ici est-il le pont qui traverse la Charente au pied du château de Taillebourg ?

Si la réponse est "oui", il est alors difficile de comprendre le sens de la phrase qui dit que les habitants "se trouvent obligés par là d’aller chercher un passage à Annepont".

Si ce n’est pas le pont sur la Charente, de quel pont s’agit-il ?

La réponse est "non", comme l’indique le message posté par une visiteuse du forum

La Charente en crue à Taillebourg
Photo : P. Collenot - 2007
Voir en ligne :

Les plus courtes folies sont les meilleures

A Monsieur Thomas, architecte à Taillebourg, Saintonge

Paris, le 5 juillet 1726.

J’ay reçu votre lettre du 22 (juin), où vous me demandez un acompte pour finir le pont de Bayart, et cela est juste. Je compte donc vous envoyer un mandement aussitôt que le Sr Pavée m’aura rendu son compte ; mais je ne saurois m’empêcher de vous dire la surprise où j’ay été quand on m’a dit qu’au lieu de travailler à perfectionner cet ouvrage, vous avez démoli les voûtes qui étoient faites, et par là interrompu tout commerce pour le besoin des habitants, qui se trouvent obligés par là d’aller chercher un passage à Annepont.

Vous avez fait là un coup hardi et peu sensé, pour lequel vous courez grand risque d’être inquiété ; et je ne saurois m’empêcher de vous dire qu’on auroit raison : car il n’est pas permis, sur des choses qui intéressent le public, de faire des entreprises de cette nature. Tâchez donc de réparer le plus diligemment qu’il vous sera possible, et avec le plus de soin, cette extravagance ; et satisfaites au proverbe qui dit que les plus courtes folies sont les meilleures.

Envoyez-moi un détail exact de l’état de mes travaux, et de ce qu’il y a de plus pressé à faire pendant le reste de l’été. Le Sr Dauvergne a envoyé ordre au fermier de Thouars de donner 500 livres à votre femme, Ne prenez point d’inquiétude mal à propos, et soyez persuadé que l’on vous aidera autant qu’il sera possible.

LE PRINCE DE TALMOND [1]


Notes de Paul Marchegay

- en introduction à ce texte :
Malgré la dernière phrase de la lettre olographe qui suit, et le paiement annoncé par la phrase précédente, l’architecte-ingénieur Thomas dut trouver passablement roides les spirituelles et très-justes observations à lui adressées par le comte de Taillebourg, prince de Talmont [2], en Bas-Poitou, petit-fils des duc et duchesse de La Trémoïlle dont il est parlé au numéro précédent.

- en conclusion :
Avec l’autorisation du duc de La Trémoïlle, nous empruntons cette pièce au magnifique recueil qu’il vient de faire imprimer, et dont aucun exemplaire ne sera mis dans le commerce.


[1Il s’agit de Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée.
Pour en savoir plus, voir cette page

[2voir note ci-dessus

...

Vos commentaires

  • Le 26 février 2012 à 09:32, par Annie Dumont En réponse à : 1726 - Le pont de Taillebourg (17) a-t-il été détruit par son architecte ?

    Le pont dont il est question est probablement le pont situé sur la commune de Taillebourg (17), et qui franchit le ruisseau de Annepont (aujourd’hui appelé La Rutelière). Sur la Minute d’état major (visible depuis Géoportail), on peut encore voir le toponyme proche de "Boyar". Ce pont est visible sur la carte de Cl. Masse et dans le commentaire, il est précisé qu’il a été construit en 1717.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Je recherche dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.