Histoire Passion - Saintonge Aunis Angoumois

Accueil > Grands thèmes d’histoire locale > Ponts et chausses, phares > 1807 - Routes, marais, canaux en Poitou-Charentes : Projets impriaux de grands tr

1807 - Routes, marais, canaux en Poitou-Charentes : Projets impriaux de grands travaux

dimanche 22 février 2009, par Pierre, 2331 visites.

Construction de grandes routes, asschement des marais, creusement de canaux : les projets ne manquent pas sous l’Empire. Le financement, cause de l’effort de guerre, ne permettra pas d’aller jusqu’au bout des rves.

Source : Recueil Polytechnique des Ponts et Chausses, Bois et Forts, Chemins, Routes, Canaux de navigation , Ports maritimes , Exploitation des mines, Desschement des marais, Agriculture, Manufactures, Arts mcaniques, Architecture gomtrique et hydraulique, et constructions civiles en gnral. Avec gravures, ddi aux Agriculteurs, aux Ingnieurs, aux Architectes, aux Directeurs, Administrateurs, Conservateurs, Inspecteurs et Entrepreneurs des objets ci-dessus noncs ; et enfin, tous les Amis des Arts et du Commerce.

Si la force des armes est le premier soutien de l’tat,
L’Agriculture, le Commerce et la Navigation, sont les bases de sa prosprit.

Paris – 1807 – Books Google

Les illustrations sont tires du mme ouvrage.

Note et indication des Marais desscher, des Terres incultes dfricher, et des Canaux faire dans les divers dpartemens du territoire de l’Empire franais , au moyen d’un emprunt propos par actions et compagnie

Les Dpartemens de la Vende et de la Charente Infrieure, contiennent plus de 150 mille arpens de marais o de prairies gts par les eaux ; sur les bords de la Svre Niortoise seuls, il y en a 65 mille arpens. Les bords de la Charente, de la Seudre et des petites rivires, telle que la Boulonne, en ont d’immenses quantits ; les travaux de desschement tendront la navigation. Sur toutes ces ctes on peut multiplier les salines, opration essentielle, puisque la consommation du sel doit doubler, en servant aux animaux el peut-tre aux engrais. Les marais de Courcouri, deux : lieues de Saintes, ne demandent, pour tre desschs, que la suppression de quelques moulins. On en tirerait pour plusieurs millions de tourbe, qui peut se porter dans les Isles de Rh et d’Oleron, la Rochelle, Rochefort, etc., o le bois manque.

Loi du 16 septembre 1807, relative des impositions pour confection de routes et canaux.

Titre Premier


Route de Confolens Chasseneuil.

A dater de l’an 1808, et pendant quatre ans, il sera lev un centime additionnel toutes les contributions directes du dpartement de la Charente, et de plus, deux centimes additionnels toutes les contributions directes de l’arrondissement de Confolens ; le tout pour former un fonds qui sera exclusivement affect aux travaux de la route de 3e. classe de Chasseneuil Confolens.

Le trsor public fournira les fonds supplmentaires qui seront fixs par le Gouvernement.

Divers canaux de navigation, tant projets qu’excuts dans l’tendue du territoire de l’Empire Franais, faisant suite au tableau servant aux renvois des canaux et rivires figurs la carte de France, annexe au premier volume du Recueil polytechnique.

 29e. CANAL. De la Charente, anciennement projet, prendre au-dessus de Charroux, pour rejoindre la petite rivire de la Drosne, qui retombe dans la Charente Mansle, dpartement de la Charente.

 30e. CANAL. De la Charente la Tardoire, partant d’Angoulme pour rejoindre la Rochefoucault ; dpartement de la Charente.

 37e. CANAL. De la Gironde la Seugne, anciennement projet, partant de la petite rivire qui tombe dans la Gironde, proche Bonnel, pour rejoindre la Seugne au-dessus de Blassac, qui tombe dans la Charente au-dessus de Saintes, dpartement de la Charente-Intrieure.

 38e. CANAL. De la mer au Clain ; anciennement projett pour le desschement des marais et lacs qui existent dans cette contre, et dont les travaux sont ou ont t commencs par ordre de NAPOLON 1". Ce canal partant, d’une part, de la Rochelle, joignant la Svres l’embouchure de la petite rivire de Mignon, en se continuant ensuite par Niort-Saint-Maixent, allant toucher au Clain, passe Poitiers prs Clenne, tombant ensuite dans la Vienne Chatellerault, et va se jeter dans la Loire prs Momo ; d’une autre part, ctoyant les Deux-Svres jusqu’ la mer, prs la petite rivire ou canal de Luon, dpartemens de la Charente-Infrieure , des Deux-Svres et de la Vienne.

 39e. CANAL. Du Clain la Charante, partant du village de Vareilles et allant joindre la Charente au-dessous de Civray, dpartement de la Vienne, anciennement projet.

 40e. CANAL. De Thouars Lausanne, partant de Parthenay pour rejoindre Lausanne Veuille, qui va, d’une part, dans la Loire par le Clain ; et de l’autre, continuant son nom de Thouars jusqu’ Saumur dans la Loire ; au point duquel un autre canal de desschement est anciennement projet pour aller joindre Moncoulaux, dpartement de la Vienne. Ce mme canal, ou un autre, pourrait tre continu partant de Parthenay pour communiquer la rivire de Svres prs Moncoutaux, qui va tomber dans la Loire Nantes ; dpartemens des Deux-Svres, de la Vienne, de la Vende et de la Loire.

 41e CANAL. De la Svres Las, partant de Fauzange et allant rejoindre la Svres Pomeret, dpartemens des Deux-Svres et de la Vende.

Rechercher dans le site

Un conseil : Pour obtenir le meilleur résultat, mettez le mot ou les mots entre guillemets [exemple : "mot"]. Cette méthode vaut également pour tous les moteurs de recherche sur internet.