Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Villes, bourgs et villages -> 16 Cognac -> 1529 à 1612 - Cognac (16) - Inventaire des meubles de l’Hôtel de (...)

1529 à 1612 - Cognac (16) - Inventaire des meubles de l’Hôtel de Ville

D 14 mai 2007     H 22:32     A Pierre     C 0 messages A 1123 LECTURES


agrandir

1529-1612 - Inventaire des meubles de l’Hôtel de ville, et nomination de maires, d’échevins et de conseillers

Hôtel de ville ou arsenal ?
Un peu les deux, car la ville a traversé des périodes où il était utile que les élus sachent manier la hallebarde, l’arbalète ou l’arquebuse, et on découvrira dans d’autres pages que la Ville de Cognac a depuis longtemps un petit faible pour les collections de canons ...
Voir cette page "les canons de Madame d’Ecoyeux"

Source : Extrait du cartulaire, f°2. Archives municipales. - Publié dans Etudes Historiques sur la ville de Cognac, par F. Marvaud - Niort - 1870

Lan de grace mil cincq cens vingt neuf ce present captulaire a este comance estre rédige par escript par les maire et escheuins et conseilliers de la ville de Coingnac ; et ondict temps les meubles qui sensuyuent estoyent en la maison collegialle de ladicte ville :
- Et premierement ung grand coffre on quel sont les tiltres et enseignemens de ladicte ville.
- Item. Une table, deux treteaux, ung banc tourne.
- Item. Cincq bans a pieds.
- Item. Ung escabeau, une grande chaire et vne petite.

Mécanisme d’arquebuse
Source : Encyclopédie


- Item. Le nombre de cent picques.
- Item. Le nombre de trente quatre allebardes.
- Item. Neuf gros canons, trois du poix de deux cens liures, trois de cent cinquante, et les aultres trois de trois cens liures.
- Item. Six arquebuttes du poix chune [chacune] de cinquante liures.
- Item. Trois petites arquebuttes a main auecques leurs molles [moules].
- Item. Quatre aultres arquebuttes, deux de fonte et deux de fer.
- Item. Deux gros canons de fer.
- Item. Le molle [moule] pour faire les plombees des gros canons.
- Item. Deux grands landiers [1] de fer.
- Item. Quatre paires de brigandines [2].
- Item. Six sallades [3].
- Item. Huyt arbalestes.
- Item. Deux voulges [4].
- Item. Dix sept boytes de fer.
- Item. Ung mouton auecques sa garniture de cercles et cheuilles, le tout de fer.
- Item. Deux seilleaux deaues.
- Item. Vne pille et poix de marc auecques deux balances pour poiser le pain, pour lesqueux a esté payé VI L V s.
- Item. Quatre flacons destaing qui ont coustes VII L IIII s.
- Item. Le VIIe jour de jaier [5] lan mil Vc XXXI a este baille vne arbaleste auecques son bendage par Jehan Guimellier dit Chailenac pour son entrée de conseiller et a este mise lad. arbaleste en la maison de ville.
- Item. Le XIe jour de januier lan mil Vc XXXI, Nicolas Cothu, nouveau conseiller, a baille une arbaleste garnie de bendage et vne trousse de garrots.
- Item. Le XVIIe jour de feburier mil Vc XXXI, Jehan Robiquet le jeune, nouveau conseiller, a baille une brigandine.
- Item. Le XXVIe jour de decembre mil Vc XXXIII, Guyon Martin a este receu en nouveau conseiller et a baille pour son baston vne harquebute de fonte,
- Item. Le lendemain de Nouel mil Vc XLIII furent receus pour conseillers maistres Philippes Laisne, Michel Guerin et Bertrand.
- Item. Le VIe d’auril mil Vc XLIIII fut receu pour conseiller maistre Henry Bernard.
- Item. Le- XVIIIe jour de may fut receu Jacques Mesnade conseiller, qui depuys a este quatre annees mayre, qui sont les annees 1557, 1566, 1568 et 1573.
- Item. Le lendemain de Nouel mil Vc cinquante furent receus pour conseillers Guy Depont, Simon Macquaret et Jehan Bridonneau.
- Item. Le troisième jour de januier mil Vc cinquante et trois par Me Andre Allenet, mayre, furent receus pour conseillers Berthome Richier et Jehan Dalambert, qui auroit chascun deulx [donné ?] une arbaleste auecques leurs bendages mis en la maison de ville.
- Le XXIe decembre mil cincq cens soixante quatorze, estant mayre [Antoine ?] Guy Cothu, Me Henry Berjonneau fut receu conseiller, et despuis mayre es années mil cinq cens soixante dix neuf et quatre vingt vng.
- En ladite année mil cinq cens soixante quatorze, par ordonnance..... et contrainte du seigneur de Ruffec, gouuerneur Dangoumoys, ont este encore receus conseillers Mes Guillaume… Foucques, Jehan Deluolue, Jehan Vitet et Guillaume Bourgougnon.
- En l’année mil six cens douze, estant maire Mr Gay, Mr … Jehan Delafont fut receu conseiller et despuis a este maire cydevant mil six, dix sept, dix huit et dix neuf.


[1Encyclopédie : LANDIER, s. m. (Gramm. & Cuisine) grand chenet de cuisine. On ne sait d’où vient le proverbe, froid comme un landier, si ce n’est que cet épais instrument, quoique toujours dans le feu, n’est presque point échauffé.

[2Encyclopédie : BRIGANDINE ou BRIGANTINE, s. f. (Art milit.) espece de corcelet fait de lames de fer, attachées les unes aux autres sur leur longueur par des clous rivés ou par des crochets. Cette armure étoit en usage lors de l’établissement des francs-archers par Charles VII. qui la nomme dans le détail des armes dont ses troupes devoient être armées. (Q)

[3Encyclopédie : SALADE, s. f. c’est, dans l’Art militaire, une espece de casque léger, assez semblable au pot en tête. On lui donne aussi le nom de bourguignote. La salade étoit appellée morion dans l’infanterie.
On voit, par les commentaires de Montluc, & les autres écrits militaires du même tems, qu’on donnoit le nom de salades aux gens de cheval qui en étoient armés. Ainsi, pour exprimer par exemple, qu’on avoit envoyé deux cent cavaliers dans un poste ou dans un détachement, on disoit, qu’on y avoit envoyé deux cent salades. (Q)

[4Encyclopédie : VOULGE, LA, ou VOULGI, s. f. (Art milit.) espece de pieu, à-peu-près comme celui dont on se sert à la chasse du sanglier, de la longueur d’une halebarde, garni par un bout d’un fer large & pointu. C’étoit une arme dont les francs-archers se servoient. Hist. de la milice françoise. (Q)

[5janvier

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur :

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1863 - Pièces angoumoisines inédites ou rares - Sté Archéologique et Historique de la Charente

2.  1766 - Monsieur Frétard de Gadeville dans l’affaire Lally-Tollendal

3.  1789 - Description, histoire et anecdotes : la Saintonge, Sablonceaux et Saint-Jean d’Angély

4.  Conversion en texte des tables des publications des sociétés savantes de Charente et de Charente-Inférieure

5.  1372 - Traité de Surgères pour une trève entre Français et Anglais


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux