Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Climat et calamités -> 1783 - Année catastrophique : inondations en Angoumois et Limousin

1783 - Année catastrophique : inondations en Angoumois et Limousin

D 29 janvier 2009     H 18:46     A Pierre     C 0 messages A 1890 LECTURES


agrandir

L’année 1783 fut vraiment une année exceptionnelle sur le plan météorologique : inondations, tremblements de terre, éruptions volcaniques, tornades, tempêtes, brouillard persistant, orages, grêlons gros comme le poing. Qu’en dit la presse de l’époque ?

Source : Le Mercure de France - Année 1783 - Books Google.

Voir : 1783 - L’année de toutes les catastrophes météorologiques

1783 – Des inondations catastrophiques en Limousin et Angoumois

Les détails des dernières inondations arrivent de tous côtés. Plusieurs ponts, d’Angoulême à Rochefort, sur la Charente, ont été emportés. Nous réunirons ici quelques lettres de divers endroits sur ces désastres.

Le débordement des rivières, écrit-on de Limoges, a causé, les 5 & 6 de ce mois [NDLR : mars 1783], beaucoup de dommages dans le Limosin & l’Angoumois. La Vienne, la Charente & de moindres rivières ont endommagé, par la crue extraordinaire de leurs eaux, les moulins & les papeteries, emporté des bois de flottage, renversé des ponts & intercepté des communications. La ville de la Rochefoucault a, sur-tout, beaucoup souffert du débordement de la Tardoire. On y éprouva le 5 un violent orage, que l’on croit avoir été accompagné d’un léger tremblement de terre. Dans la journée du 6, les rues de cette ville se trouvèrent inondées, quelques-unes à la hauteur de 5 pieds. Heureusement il n’y a péri personne, quelques habitans ayant secouru avec beaucoup d’intrépidité & d’intelligence les femmes, les enfans, les vieillards & les malades. Vingt-cinq ou trente maisons ont été renversées, plusieurs autres ont été endommagées. Une quantité considérable d’effets, de denrées & de provisions, a été perdue ou avariée. M. d’Aine, Intendant de la province, a veillé d’abord au rétablissement des communications, & a donné des ordres pour qu’on constatât les dommages supportés par les particuliers, afin de leur procurer les soulagemens & les secours nécessaires.

Des lettres de Bergerac, du 12 Mars, nous apprennent que les campagnes ayant beaucoup souffert des pluies continuelles qui ont désolé ce pays pendant six mois, & ces pluies s’étant augmentées depuis trois semaines par un vent violent du sud-ouest, la ville située dans une vaste plaine, & ayant ses murs arrosés par la Dordogne, avoit redouté de se voir submergée, lorsque le 6 de ce mois on apperçut des arbres, des débris, des meubles, une immense quantité de merrein, &c. portés sur les eaux qui croissoient à vue d’oeil. Les arches du pont élevé de 50 pieds du niveau ordinaire des eaux, long de 50 toises, construit de toute ancienneté, le seul qui fût sur le cours de cette rivière, & conséquemment de la plus grande importance pour le passage des troupes & pour la communication de commerce des provinces voisines septentrionales avec les méridionales, furent bientôt engorgées, & le pont lui-même disparut sous les flots qui le surmontèrent. Le 7 au soir, la moitié de la ville fut submergée, & les maisons abandonnées. A neuf heures de la même soirée, une secousse terrible annonça le malheur qu’on redoutoit le plus ; le pont fut renversé. Vers minuit, le décroissement s’annonça, continua heureusement. Plusieurs maisons qui bordoient la rivière se sont éboulées, & beaucoup d’autres auront dans peu le même sort. Ce qui pénètre la ville de la plus forte douleur, c’est la crainte que les décombres immenses du pont ne soient un obstacle difficile à vaincre pour la navigation des bateaux & pour le commerce. Les nouvelles qu’on reçoit des campagnes voisines ne sont pas moins affligeantes, les villages détruits, les terres ensablées, les bestiaux péris, les récoltes enlevées, les ponts rompus ; tel est l’effrayant tableau qui s’offre de tous les côtés.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 La Rochefoucauld - 24 Bergerac - 18e siècle - Charente (fleuve) - Climat et aléas - Gazettes - Nature Environnement - Province Angoumois - Province Limousin - Tardoire (rivière) - Vienne (rivière) -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1048 - 1159 - Historia Pontificum et Comitum Engolismensium -2- Histoire des Evêques et des Comtes d’Angoulême

2.  1787 - La bibliothèque de Louis Alexandre Frétard, seigneur d’Ecoyeux et de Château-Chesnel

3.  1631 - 1685 - Mesures prises contre les protestants en Saintonge, Aunis, Angoumois

4.  1463 - Concession faite à Charles d’Anjou, de tous droits seigneuriaux, à Queue-de-Vache en Aunis (Marsilly 17)

5.  1805 - M. Regnaud de Saint-Jean d’Angély plaide en faveur de l’abandon du calendrier révolutionnaire


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Études historiques sur la ville de Cognac et l’arrondissement, par F. Marvaud - Table onomastique


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux