Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Faits divers -> 1565 - Le roi Charles IX visite l’Angoumois, la Saintonge, (...)

1565 - Le roi Charles IX visite l’Angoumois, la Saintonge, l’Aunis et le Poitou

D 29 décembre 2007     H 03:30     A Pierre     C 0 messages A 4156 LECTURES


agrandir

Sans battre le record absolu de 33 mois détenu par François 1er, c’est tout de même un voyage de 27 mois (du 24 janvier 1564 au 1er mai 1566) que le jeune roi de 14 ans et sa mère Catherine de Médicis font à travers les provinces du royaume.
Une tentative de reprise en main par la méthode du bain de foule.

Un reporter était là : de son long récit nous avons retenu le séjour royal en Angoumois, Saintonge, Aunis et Poitou. + carte satellite du parcours

Un document haut en couleurs, avec des anecdotes cocasses, mais nous savons que les efforts du roi et de sa mère n’empècheront pas la guerre civile d’embraser bientôt le pays.

Il semblerait que le jeune Henri de Navarre, (futur Henri IV, né en 1553) ait aussi fait partie du voyage - Voir cette page - Abel Jouan, le rédacteur de cette chronique, n’y fait pas allusion.

Source : Le voyage de Charles IX en France, par Abel Jouan - 1556 - Publié en 1759 dans "Pièces fugitives pour servir à l’histoire de France" - Paris - Books Google

Catherine de Médicis
vers 1565
Charles IX à 11 ans
Portrait par François Clouet (1561)

RECUEIL & discours du voyage du roy Charles IX de ce nom, à présent régnant ; accompagné des choses dignes de mémoire faites en chacun endroit, faisant sondit voyage en ses pays & provinces de Champaigne, Bourgoigne, Daulphiné, Provence, Languedoc, Gascoigne, Bayonne & plusieurs autres lieux, suivant son retour depuis son partement de Paris jusques à son retour audit lieu, ès années mil cinq cent soixante quatre & soixante & cinq.

Fait & recueilli par Abel Jouan, l’un des serviteurs de sa majesté.

A Paris pour Jean Bonsons, libraire en la rue neuve Nôtre-Dame à l’enseigne saint Nicolas

M.D. LXVI.

Avec privilège du roy


1565 - Le parcours de Charles IX et Catherine de Médicis en Angoumois, Saintonge et Aunis.

AU ROY, MON SOUVERAIN SEIGNEUR,

SIRE, l’indicible & affectionné vouloir que j’ai de vous rendre l’humble service & devoir que je suis tenu de faire à votre majesté m’a aiguillonné le désir d’oser vous présenter ce petit recueil & discours qu’a fait votredite majesté en vos pays & provinces de Cham paigne, Bourgoigne, Daulphiné, Provence, Languedoc, Gascoigne, Bayonne & plusieurs autres lieux, ès années mil cinq cent soixante quatre & soixante cinq, depuis votre partement de Paris jusques à votre retour en ladite ville ; suppliant très humblement icelle votre majesté recevoir mon petit labeur d’heures dérobées pour acceptable, à la recommandation de vos excellentes entreprises & desseins, & pour un petit mémoire à la postérité ; lequel mémoire s’il n’est dressé comme il le mérite, le devoir que je vous dois me pourra tenir pour excusé : attendu que quand je le commençai, je n’avois intention de le produire en lumière. Dieu veuille conserver votre règne & votre personne.

Votre humble sujet, serviteur & domestique ABEL JOUAN

Honesta bonis viris, non occulta quaeruntur

Le roy après avoir donné ordre & pacifié les troubles, qui par la punition de Dieu vinrent en France en l’an 1562 & 63 print envie à sa majesté de vouloir aller veoir plusieurs pays & provinces de son royaume pour coignoistre ses bons & loyaux subjects, & pour soy donner à coignoistre à eulx ; lequel voyage ledit seigneur a accompli par la grâce de Dieu, de laquelle chose en est advenu un bien inestimable pour le fait de la république & de l’obéissance de ses sujets

Adonc ledit seigneur voulant commencer sondict voyage partit de sa ville capitale de Paris le lundi 24 jour de Janvier 1564, pour aller disner & coucher à S. Mor des fossez [1], qui est un petit village & beau chasteau qui appartient à la roine, au dessous duquel est un abbaye de religieux. Pour ce jour : 2 lieues.

Auquel lieu ledit seigneur séjourna six jours : puis partit le dimanche 30. jour dudict mois

et, 19 mois et 4 jours de voyage plus tard ... , en août 1565 ...

Et le samedi 4e jour dudict mois d’Aoust, disner et coucher à Losun [2], petite ville & beau chasteau. Pour ce jour : 3 lieues.

Auquel lieu fut fait le baptesme de la fille d’une des filles du sieur de Losun, laquelle le roy & la royne sa mère tinrent, & madamoifelle du Lude & la nommèrent Charlotte-Catherine, & estoit le dimanche 5. jour dudict mois ; & le roy séjourna audict lieu quatre jours ; puis en partit le mercredi 8. jour dudict mois pour aller passer la rivière de la Dordonne par dessus un pont de bois tout couvert de belle toile blanche, & en passant Iedict pont, feit son entrée, disna & soupa à Bergerac, qui est une belle & bonne petite ville, & première ville du Perigort. Pour ce jour : 4 lieues.

Le jeudi 9. jour dudict mois, disner & coucher à Laugat, qui est un petit chasteau dans un bois. Pour ce jour : 4 lieues.

Et le vendredi 10. jour dudict mois, le roy alla en passant faire son entrée à Mensiden [3], qui est une belle petite ville. Au sortir d’icelle passa la rivière de l’Isle, & alla disner et coucher à Ribera [4], qui est un beau & grand village & chasteau sur montaigne. Pour ce jour : 4 lieues

Et le samedi 11. jour dudict mois, disner & coucher à Rochebeaucourt [5], petite ville & beau chasteau. Pour ce jour ; 4 lieues.

Et le dimanche 12. tout le jour audict lieu.

Le lundi 13. jour d’Aoust, disner à la Tour-Garnier [6], qui est une belle maison près Angoulesme ; puis après disner le roy alla faire son entrée en ladicte ville d’Angoulesme, qui est une belle, grande & forte ville, évesché & chasteau. Pour ce jour : 4 lieues

Et le jeudi 16. jour dudict mois, le roy alla disner à la Thouvre [7], qui est un village & chasteau, auquel lieu y a grande abondance de fontaines, abysmes desquelles on ne peut trouver le fonds ; & d’icelles sort si grande abondance d’eau, que dès le même lieu se faict une grosse rivière qui s’appelle la Thouvre, & va tomber en la Charente deux lieues audessoubs, laquelle est toute couverte de cignes, bordée d escrivisses, & pavée de truittes les meilleures que l’on sçauroit manger, & y a des gardes pour les garder comme aux forests du roy.

Audict lieu le roy feit faire une feuillée sur le bord desdictes fontaines, en laquelle il disna, pour en disnant avoir le plaisir de voir pescher des truittes à des hommes qui en prenoient grande abondance, & se feit emmener devant lui bien huict ou neuf vingt cignes tout en une troupe ; puis le roy s’en retourna coucher audict lieu d’Angoulesme. Pour ce jour : 2 lieues.

Auquel lieu séjourna quatre jours ; puis en partit le samedi 18. jour dudict mois, pour aller faire son entrée & disner à Chasteauneuf [8], qui est une belle petite ville & fort chasteau ; puis après disner le roy alla passer la Charente en batteau, pour aller coucher à Jarnac, petite ville & chasteau. Pour ce jour : 4 lieues

Auquel lieu le roy séjourna quatre jours ; puis en partit le mardi 21. jour d’Aoust, pour aller passer la Charente en batteau, & alla faire son entrée, disner & coucher à Coignac [9], qui est une petite ville & beau chasteau, qui est de la maison d’Angoulesme. Pour ce jour : 2 lieues

Auquel lieu de Coignac le roy séjourna onze jours ; puis en partit le samedi 1. jour de Septembre ensuivant, pour aller disner au port Chauveau [10], qui ne sont que deux ou trois maisons, qui sont le commencement du pays de Xaintonge. Et cedict jour, le roy alla passer la Charente par dessus un pont, au bout duquel y a deux grandes arches fort haultes & antiques, qui sont du temps que les Romains tenoient ce pays, & s’appelle la tour de Montrubel [11]. Au sortir d’icelui, le roy feit son entrée à Xaintes [12], qui est une belle ville & évesché. Pour ce jour : 5 lieues.

Et de l’autre costé d’icelle ville y a de grandes & anciennes antiquités qui s’appellent les ars [sic], tout de même celles qui sont à Nymes.

Et le dimanche 2. jour dudict mois séjourna tout le jour audict lieu de Xaintes.

Le lundi 3. jour dudict mois alla disner à Cormoreau [13], petit village ; & après disner le roy alla passer par le Mesnil [14] & par Sainct Just [15] qui sont deux beaux villages a une lieue l’un de l’autre, desquels les habitans, qui sont tous mariniers, vinrent en bon équipage, tous habillez de velours de couleur, ayant les enseignes desployées & force artillerie, pour recevoir & faire honneur au roy ; & alla cedict jour coucher à Marennes, qui est un beau & grand village, auquel les habitans d’icelui vinrent aussi en fort belle ordonnance pour recevoir le roy ; & y feit son entrée comme en une ville. Pour ce jour : 7 lieues

A l’entour de cedict lieu de Marennes [16] y a bien l’espace de vingt ou trente lieues de salines, les plus belles que l’on peult voir au monde.

Par delà ledict lieu y a des isles entre lesquelles y en a une qui est fort belle, & a dix lieues de long & sept de larges, où il y a une belle ville et son chasteau, le tout une lieue avant en pleine mer, & s’appelle l’isle d’Oleron.

Et le mardi 4. jour dudict mois de Septembre, le roy ne bougea de Marennes ; pendant lequel les habitans tant dudict lieu que des villages circonvoisins s’assemblerent tous en fort belle ordonnance, qui estoient bien de six à sept mille hommes, qui tous vinrent passer par devant le logis du roy, ausquels le roy print plaisir.

Et le mercredi 5. jour dudict mois, le roy partit de Marennes pour aller disner & voir un beau port de mer, auquel lieu l’on a faict une nouvelle ville qui s’appelle le Broage [17], auxquels lieux s’amasserent tous les habitans, tant dudict lieu, que des villages circonvoisins, en fort belle ordonnance, & tirèrent d’artillerie des vaisseaux qui estoient dedans ledict port, qui en ne prenant pas garde à eux tuèrent deux hommes, & en blesserent quelques autres.

Et puis après disner, les mariniers donnèrent plaisir au roy d’un combat des vaisseaux contre vaisseaux sur la mer, que en ce faisant, bruslèrent une de leurs navires ; & après le roy s’en retourna coucher à Marennes. Pour ce jour : 2 lieues.

Et le jeudi 6. jour dudict mois de Septembre, tout le jour audict lieu, pendant lequel s’assembla bien huict ou neuf cents personnes à l’église du dudict lieu pour soy confesser & faire leurs pasques, laquelle chose ne pouvoient faire, le roy estant absent, à cause que les principaux du lieu estoient de la religion prétendue reformée, que nous appellons huguenots. Plus ce même jour fut baptisé pareillement grand nombre d’enfans desquels il y en avoit de si grands, qu’ils répondoient au prestre en les baptisant ; le roy assista à la plus grand part, & en fit nommer de son nom, aussi la royne & madame.

Le vendredi 7. jour dudict mois, alla disner à Cormoran [18] & coucher à Xaintes. Pour ce jour : 7 lieues.

Et le samedi 8. jour dudict mois, tout le jour audict lieu de Xaintes & le dimanche, le lendemain pareillement, lequel jour le roy feit faire la grande procession générale, à laquelle il assista ; puis le lundi 10. jour de Septembre, disner à Brisembourg [19], petit village & chasteau ; puis après disner le roy alla passer la rivière de la Boutonne aux faulxbourgs de S. Jehan d’Angély, & là passa par dessus un pont de bois nouvellement faict, & alla faire son entrée & coucher en ladicte ville de sainct Jehan d’Angély, qui est une belle & bonne ville. Pour ce jour : 5 lieues.

Le mardi 11. jour dudict mois, tout le jour audict lieu de S Jehan.

Et le mercredi 12. jour dudict mois, disner à Parenses [20], qui est un pauvre village & chasteau, & coucher à Surgeres, autre beau village & fort chasteau. Pour ce jour : 5 lieues.

Et le jeudi 13. jour dudict mois, disner à la Jarrie [21], qui est un beau & grand village, & coucher à une petite abbaye, qui est aux faulxbourgs de la Rochelle. Pour ce jour : 5 lieues.

Le vendredi 14. jour dudict mois de Septembre, disner audict lieu ; puis après disner s’alla mettre à un théatre qui lui avoit été appresté devant la porte de ladicte abbaye, pour voir passer en armes les compagnies de ladicte ville de la Rochelle, qui estoient en grand nombre & bon équipage : quand ils furent tous passez, le roy alla faire son entrée en ladicte ville, qui est une belle & forte ville, & port de mer à l’entour de laquelle y a grand nombre de fort belles vignes & des salines.

S’ensuit ce qui estoit en un tableau sur le portail du logis du roy, en ladicte ville de la Rochelle.

Les Rocheloys chantent l’heur immobile

D’une chrétienne & notable Sibyle [22],

Qui par prudence ordonne un si grand bien

Au roy Gaulois, qu’au champ Elizien

Au sein de paix ores il se repose

Et à ses voix son peuple se dispose.

Le roy séjourna en ladicte ville de la Rochelle trois jours ; puis en partit le mardi 18. jour dudict mois, pour aller disner à Benon [23], qui est un pauvre village & chasteau, & coucher à Mozé [24], beau & grand village & chasteau. Pour ce jour : 7 lieues.

Le mercredi 19. jour dudict mois, disner à Fontenay-le-Battu [25], qui est un petit village & chasteau, & le commencement du pays de Poictou.

Cedict jour coucher à Nyort [26], qui est une belle & bonne ville, premiere ville de Poictou, en laquelle le roy feit cedict jour son entrée. Pour ce jour : 4 lieues.

Nyort, (Niort) belle & bonne de Poitou, où Charles IX. coucha le mercredi 19, Septembre 1565, diocèse a un peu moins de douze lieues de Poitiers : long. 17. d. 5 m. 20. s. latitud. 46. d 23. m. 0 s.

Escheroé (Eschiré) pauvre village de Poitou, où Charles IX. dîna le jeudi 10. Septembre 1565 ;,&en partant il passa la rivière de la Sevre par-desus un pont de pierre nouvellement fait ; diocèse & a dix lieues & demie à l’O. S. O. de Poitiers : long. 17. d. 9 m, lat. 46. d. 27 m, 10. s.

Chantdenier, beau & grand village de Poitou t où Charles IX. coucha le jeudi 20. Septembre 1565. diocèfe & à neuf lieues deux tiers à l’O. de Poitiers : long. 17. d. 10. m. 50. s lat. 46 d. 35. m. o s

Baubare , petite métairie de Poitou, entre Chantdenier & Touars, où Charles IX. dîna le vendredi 21. Sep­tembre 1565.

Parthenay , belle ville de Poitou, sur une montagne, par devant laquelle Charles IX. passa le vendredi 11. Septembre 1565, diocèfe & à fix lieues & demie à l’O. N. O. de Poitiers : longit. 17. d. 26. m 0. s latit. 46. d. 43. m. 30. s.

La Rochefaton, petit château de Poitou, sur la droite de la Toue, avec un pont sur cette rivière, où Char­les IX. coucha le vendredi 11. Septembre 1565, diocèse & à un peu moins de six lieues au N. O. de Poitiers : longitud. 17. d. 31. m. 40. s lat 46. d 47. m. 0 s. Jean Pedoux étoit seigneur de la Rochefeton en 1649. Il y avoit dans le quinzième & seizième siècle une famille du nom de Rochefaton, alliée à la maison de Caumont-la-Force.

Hervaut, (Airvaut) belle petite ville de Poitou, où Charles IX dîna le samedi 22 Septembre 1565. long. 17. 14. m. lat. 46, d. 52. m. à un peu plus de sept lieues à l’est de Mauléon.

Oueron, (Oiron) petit village & beau châreau appartenant à M. de Boisy, où Charles IX. coucha le samedi 11. Septembre 1565. Il y séjourna deux jours. Le mardi 25. il alla dîner à Touars, & revint coucher à Airvaux, où il séjourna encore trois jours, & en partit le mercredi 26 après dîner : longit. 17. d. 31. m. latit. 46. d 58. m. a un peu moins de trois lieues au S.O. de Loudun.

Touars, belle ville, & château appartenant au seigneur de la Trimoille, qui envoya à une demi-lieue hors de la ville, au-devant du roi, huit à neuf cents Grisons (c’est le nom que l’on donne aux Poitevins, habirans de la campagne de ce côté-là, & sujets du seigneur de la Trimoille, qui fit un grand festin au roi. Après le dîner de ce jour, qui étoit le 25. Septembre 1565, ce prince & la reine, sa mère, présentèrent en baptême la fille de ce seigneur, & la nommèrent Charlotte-Catherine. Elle étoit fille unique de Louis, seigneur de la Trimoille , premier duc de Touars, & de Jeanne de Montmorenci. Elle épousa le 16. Mars 1586. Henri de Bourbon , prince de Condé, mort à Saint Jean d’Angely, le 5 Septembre 1588. Elle fit abjuration de la religion protestante à Rouen, entre les mains du légat Médicis, le 26.Décembre 1596. & elle mourut à Paris le 18. Août 1629. L’histoire des grands officiers de la couronne ne lui donne que soixante-deux ans ; mais depuis le 25. Septembre 1565. qu’elle fut baptisée, jusqu’au 28. Août 1629. qu’elle mourut, il y a soixante-trois ans, onze mois, & trois jours : & surement elle ne reçut les cérémonies du baptême & son nom , qu’étant âgée de plusieurs jours : ainfi elle avoit près de soixante-quatre ans quand elle mourut. Après le baptême il y eut une belle collation de toute sorte de confitures & le roi retourna coucher à Oiron : long. 17. d. 20. m. lat. 47. d 0. m. à cinq lieues à l’ouest de Loudun.

Loudun, belle ville & château, où Charles IX, coucha le mercredi 26. Septembre 1565. long. 17. d. 41. m. lat. 47. d. 1. m.

Seaulx, pauvre village de Poitou, entre Loudun & Champigny, où Charles IX. dîna le jeudi 17. Septembre 1565. long. 17. d. 53. m latit, 47. d. 2, m. à un peu moins de trois lieues à l’est de Loudun.

Champigny, beau village & beau château du diocèse de Poitiers, où Charles IX. coucha le jeudi 17. Septembre 1565. Il y séjourna trois jours, en partit le lundi matin premier Octobre : longit. 17. d 55. m. latitude 47. d. 4. m à trois lieues à l’est de Loudun.

Marcé, petite ville & château du Loudunois , entre Champigny & Fontevraud, & Loudun & Chinon. Charles IX. y dîna le lundi premier Octobre 1565. longit. 17. d. 50. m. latitud. 47. d. 8. m. à trois lieues au N. E. de Loudun.

Chavigny, fort beau château au diocèse de Tours, où Charles IX coucha le lundi premier Octobre 1565 & il y dîna le mardi 2. longit. 17 d 44. m, lat. 47. d. 13. m. à neuf lieues au S.O. de Tours.

Frontevaux, (Fontevraud) beau village, belle & grande abbaye, & chef d’ordre, en Anjou, & au diocèse de Poitiers, où Charles IX. coucha le mardi 2. Octobre 1565. long. 17. d. 39. m. latit. 47. d. 11. m. à un peu plus de trois lieues au nord de Loudun.

Brezé, fort beau petit château d’Anjou, & dans le diocèse de Poitiers, où Charles IX. dîna le mercredi 3. Octobre 1565. Le seigneur de Brezé tint ce jour-là maison ouverte a tout venant : longit. 17. d. 34. m. latit. 47. d. 10. m. à un peu moins de quatre lieues au N. O. de Loudun.

Doué, beau & grand village d’Anjou, où Charles IX. dîna le jeudi 4. Octobre 1565. long. 17. d. 21. m. lat. 47. d. 10. m. à un peu moins de sept lieues au S. E. d’Angers.


[1Saint-Maur-des-Fossés, près de Paris

[2Lauzun, dans le Marmandais (Lot-et-Garonne)

[3Mussidan (Dordogne)

[4Ribérac (Dordogne)

[5La Rochebeaucourt-et-Argentine (Dordogne)

[6La Tourgarnier, à Angoulême (Charente)

[7Touvre, près d’Angoulême (Charente)

[8Châteauneuf-sur-Charente (Charente)

[9Cognac (Charente)

[10ce lieu, mentionné sur les cartes anciennes de la Saintonge, semble correspondre à Dompierre-sur-Charente, sur la rive droite du fleuve.

[11L’arc de triomphe de Constantin, à Saintes (Charente-Maritime)

[12Saintes (Charente-Maritime)

[13Corme-Royal (Charente-Maritime)

[14lieu non identifié : environs de Saint-Sornin ?

[15Saint-Just-Luzac (Charente-Maritime)

[16Marennes (Charente-Maritime)

[17Brouage, commune d’Hiers-Brouage (Charente-Maritime)

[18Corme-Royal

[19Brizambourg (Charente-Maritime)

[20Parençay (Charente-Maritime)

[21La Jarne ? (Charente-Maritime)

[22cette expression imagée désigne très probablement Catherine de Médicis. Elle laisse entendre que la vraie patronne, c’est elle. Les rochelois et les protestants, de façon générale, avaient une grande confiance en elle, car elle a toujours cherché à apaiser les tensions entre les factions rivales.

[23Benon (Charente-Maritime)

[24Mauzé-sur-le-Mignon (Deux-Sèvres)

[25Fontenay-l’Abattu, devenu Fontenay-Rohan-Rohan (Deux-Sèvres)

[26Niort (Deux-Sèvres)

Dans la même rubrique

1335 - Didonne (17) - Un jeu entre amis tourne mal ; préméditation ou accident ? la justice enquête

1453 - A Aulnay (17), Charles VII amnistie un petit cordonnier devenu un drôle de paroissien

1456 - A Gardes-le-Pontaroux (16) deux hommes d’église s’entretuent pour des gerbes de blé

1459 - Une rixe tourne mal à Boutiers-St-Trojan (16) : un potier tue son beau-frère

1459 - A Varaize (17) des gens de guerre tuent un maréchal-ferrant récalcitrant

1498 - Saint-Agnant (17) révolte de la misère : le roi Louis XII pardonne

1589 - Brantôme raconte le duel entre le duc d’Epernon et le vicomte d’Aubeterre

1596 : Procès de Charlotte de la Trimouille, accusée d’avoir empoisonné le Prince de Condé son mari

1627 - M. de Bouteville condamné à mort et exécuté pour s’être battu en duel

1627 - Manifs de la noblesse contre l’exécution de M. de Bouteville

1627 - Le duel de M. de Bouteville d’après les Mémoires du cardinal de Richelieu

1627 - Les derniers instants du condamné François de Montmorency, seigneur de Bouteville

1649 - Juillac-le-Coq (16) : l’exécution publique du cadavre d’une suicidée

1655 - Puybollier, près d’Echallat (16) - Séquestrée, obligée à signer un contrat de mariage et rackettée

1672 - Le duel des seigneurs de Courbon et de Miossens

1672 - Procès de Jacques de Courbon pour duel contre le comte de Miossans

1689 - Concubinage et libertinage à Bignac en Angoumois

1700 - Le voyage du Duc d’Anjou vers la couronne d’Espagne

1752 - Annonces, affiches et avis divers

1755 - Annonces, affiches et avis divers

1769 - Un krach financier à Angoulême (16), raconté par Turgot

1777 - Il met de l’arsenic dans la soupe aux choux à Mérignac (16) : un mort

1783 - 1786 - Près de Cognac, un sanglier monstrueux défie plus de soixante chasseurs

1783 - Faits divers en Saintonge et Angoumois dans les Annonces et Affiches de la Province du Poitou

1793 - 1818 - Affaires criminelles en Charente : Une auberge rouge et des chauffeurs à Fléac

1804 - Les Charentais présents au sacre de l’empereur Napoléon 1er

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 1560-1574 Charles IX - 16e siècle - Carte satellite - Henri de Navarre - Médicis (Catherine de) - Province Angoumois - Province Aunis - Province Poitou - Province Saintonge - Récits de voyage -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1863 - Pièces angoumoisines inédites ou rares - Sté Archéologique et Historique de la Charente

2.  1766 - Monsieur Frétard de Gadeville dans l’affaire Lally-Tollendal

3.  1789 - Description, histoire et anecdotes : la Saintonge, Sablonceaux et Saint-Jean d’Angély

4.  Conversion en texte des tables des publications des sociétés savantes de Charente et de Charente-Inférieure

5.  1372 - Traité de Surgères pour une trève entre Français et Anglais


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Santonismes ou locutions saintongeaises de Bernard Palissy (1506-1589 ?)

4.  Three generations of the Anglo-Poitou family of Vivonne, from 13th century “Poitevin mercenary captain” to 14th century “recalcitrant lady”

5.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux