Vous êtes ici : Accueil -> Grands thèmes d’histoire locale -> Droits seigneuriaux - Justice seigneuriale -> 1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de (...)

1703 - Cognac (16) : Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac

D 9 février 2009     H 03:42     A Pierre     C 0 messages A 1524 LECTURES


Rôle des fiefs et arrière-fiefs du Siège Royal de Cognac en 1703

Publié pour la première fois par M. G. Babinet de Rencogne

Source : Bulletin de la Société Archéologique et Historique de la Charente - année 1866

Estat des justices, fiefs, chasteaux et arrière-fiefs qui sont dans les parroisses qui composent le territoire du Siège Royal de Cognac, possédés tant par des nobles que par des roturiers et gens de main-morte, et du revenu d’iceux.

Parroisse Saint-Léger de Cognac et Saint-Martin, son enclave.

- Le prieuré de Cognac, tenu par les dames Bénédictines, y compris les dixmes, vaut annuellement la somme de dix-huit cents livres 1,800
- Le fief de la Cour, possédé par le Sr de Gademoulins, gentilhomme, hors d’estat du servir, dont le chevalier son fils est actuellement an service. Le revenu dudi fief vaut annuellement la somme de :
cent livres - 100
- Le fief des Bayaux, possédé en partie par ledit S’ de Gademoulins, par damoiselle Anne Gay, veuve du Sr du Cauraud Vincent, escuyer, et par le Sr François-Théodore Gay, bourgeois et conseiller au siège royal de Cognac, vaut annuellement la somme do quatre cents livres - 400
- Les fiefs du Plessis-Landole et Breuil-Marmaud , tenus par la veuve et héritiers du Sr de Santorin, escuyer, demeurant actuellement en Saintonge, remariée avec un officier de dragons nommé de Sainte-Gemme. Ledit fief vaut annuellement la somme de cent cinquante livres - 150
- Le fief du Charmant, appartenant aux héritiers de Charles Gendreau, escuyer, qui sont sortis du royaume pour cause de religion- Ledit fief est présentement possédé par la dame de Rambur, demeurant à Poitiers, qui le l’a (sic) affermé aux nommés Rousseau et Benoist, marchands de Cognac, et vaut annuellement la somme de huit cents livres. - 800
- Le fief de Chais, possédé par les dames religieuses Bénédictines de Cognac, vaut annuellement quarante livres. - 40
- Le fief du Tillet, possédé par Jean Fé, escuyer, président en l’élection de Cognac, vaut annuellement la somme de quarante livres. - 40
- Le fief des Aubanis, tenu moitié par le Sr de Surgère, gentilhomme, demeurant en Saintonge, et l’autre moitié par la veuve et héritiers de Champesiere, vaut annuellement la somme de quarante livres - 40
- Le fief de Montsanson, possédé par les religieuses Bénédictines de Cognac, y compris les dixmes, vaut annuellement la somme de huit cents livres. - 800
- Le fief de Bellejoye, possédé pur le Sr Nadeaud, bourgeois et éleu, vaut annuellement cinquante livres. - 50
- Le fief de l’Homme, possédé par Jean Vilet, bourgeois, vaut annuellement dix livres. - 10
- Le fief de Salebrache, possédé par Jacques Vilet, bourgeois, vaut annuellement quarante livres. - 40
- Le fief de la Perche, tenu par la veuve et héritiers de feu Jean Dexmier, vaut auuuellement cent cinquante livres. - 150
- Le fief de Vauzelle, présentement possédé par le Sr Daumé, demeurant a Lignieres, élection de Cognac, vaut annuellement la somme de soixante livres. - 60
Le petit fief de Gratelot, possédé par Pierre Roux, menuisier à Cognac, vaut annuellement quatre livres. - 4
- Le fief de la Brunette, possédé par le Sr Porcheresse, demeurant à Saintes, vaut annuellement deux cents livres. - 200
- Le fief de Bellevue, possédé par Jean Saulnyer le jeune, bourgeois, vaut annuellement quarante livres. - 40
- Le fief de la Perdasse, tenu par Guy Gautier, marchand, de Cognac, vaut annuellement cent cinquante livres. - 150

Paroisse de Crouin.

- Le fief de Montsanson, possédé par les religieuses Bénédictines de Cognac, y compris les dixmes, vaut annuellement la somme de huit cent livres - 800
- Le fief de Rochefort, tenu par le Sr de Bremond, enseigne de vaisseau, vaut annuellement la somme de deux cents livres. - 200
- Le fief des Aubanis, possédé par la veuve du Sr Blanchard, meunier, demeurant à Javerzac, vaut annuellement la somme de dix livres. - 10
- Le fief du Bois-Charpentier, possédé en partie par le Sr d’Escoyeux, gentilhomme, et par le Sr Perrin, médecin à Cognac, vaut annuellement la somme de soixante livres. - 60
- Le fief du Caillou, possédé par le Sr Perrin, médecin, vaut annuellement soixante-quinze livres. - 75
- Le petit fief appelé l’Allemand, possédé par le Sr l’Allemand, marchand à Cognac, vaut annuellement quatre livres. - 4

Parroisse de Javerzac en Angoumois.

- Le fief de la Madeleine, possédé par le Sr de Bremond, enseigne de vaisseau, vaut annuellement la somme de quinze cents livres - 1,500
- Les fiefs appelés Sur-l’Église, Saulebule et le Petit-Essert, possédés en partie par le Sr Perrin, médecin, et par le Sr Normand, marchand, tous demeurans à Cognac, valent la somme de quarante livres. - 40
- Le fief de Charlotte, possédé par le Sr Richou, marchand, vaut annuellement soixante-dix livres. - 70
- Le petit fief de Saint-Assamix, possédé par Pierre Pelluchon, marchand, demeurant à Cognac, vaut annuellement la somme de quatre livres. - 4

Parroisse de Saint-Laurens.

- Le fief de la Pommeraye, possédé par ledit Pierre Pelluchon, vaut annuellement trente livres. - 30

Parroisse de Louzat.

- Le fief et seigneurie de Rocheraud, avec justice et maison noble, appartenant a la dame comtesse de Saint-Georges, vaut annuellement la somme de quatorze cents livres. – 1,400
- Le fief de Montlambert, possédé par le Sr de Rentin, escuyer et prestre, et le Sr de Laux, bourgeois, demeurant audit Louzat, vaut annuellement la somme de soixante livres. - 60

Parroisse de Saint-Andre-des-Combes.

- Le fief de Saint-André, possédé par le Sr de Villiers, gentilhomme, en estat de servir, vaut anuellement la somme de cent cinquante livres. - 150
- Le fief des Jugeries, possédé par le Sr Perrin, marchand et éleu, vaut annuellement la somme de quarante livres. - 40
- Le fief du Maine-Auriau, possédé par le Sr de Beaurocher de Volüe, escuyer, en estat de servir, vaut annuellement la somme de cinquante livres. - 50
- Le fief de Monnory, possédé en partie par Pierre Forist, apothicaire, et Pierre Foucher, marchand, demeurant à Cognac, vaut annuellement la somme de quarante livres. - 40
- Le fief de Fontjoyeuse, possédé par Samuel Guérin marchand, et Jean Beau, chirurgien, vaut annuellement quarante livres. - 40
- Le fief des Petits-Champs, possédé par la veuve et héritiers de François Legiret, Sr des Roucheres, marchand, demeurant audit Saint-André, vaut annuellement cinquante livres. - 50

L’enclave de Richemont, en Angoumois.

- Une petite partie dudit fief de Richemout. scitué en ladite enclave, possédée par le sieur du Renclos, marchand, vaut annuellement la somme de cent livres ; le surplus et le plus considérable est de Saintonge. - 100
- Le Sr Defaux-Chabrignac, gentilhomme, demeurant on Saintonge, possède noblement partie d’une borderie appelée la Commanderie, laquelle portion vaut annuellement la somme de deux cents livres. - 200

Parroisse de Cherve.

- Le fief de Boussac, possédé par le Sr Perrin, marchand et éleu à Cognac, vaut annuellement la somme de trois cents livres. - 300
- Le fief de Chasteau Chenel, possédé par le Sr Louis Chenel, seigneur d’Escoyeux, gentilhomme, hors d’estat de servir, estant aveugle, ayant quatre enfans au service, tant sur mer que sur terre. Ledit fief, y compris l’acquisition qu’il a faite du Roy, vaut annuellement la somme de quatre mille livres. - 4,000
- Le fief de la cure de Cherve, appartenant audit curé, vaut annuellement vingt livres. - 20
- Le fief de la Salle, possédé en partie par les Sr Prevost frères et le Sr Gabeloteau, bourgeois, et le lieutenant particulier au siège royal de Cognac, vaut annuellement vingt livres - 20
- Le fief de Boisroche, saisi par décret il y a trente ans sur feu le sieur de Pontlevain, vivant escuyer, vaut annuellement cinq cents livres. - 500
- Le fief des Rasses, possédé en partie par le sieur d’Escoyeux, en partie par les héritiers de défunt Mr de Paucaire, escuyer, et par Pierre Bodet, meusnier, vaut annuellement quarante livres. - 40
- Le fief de Gandorry, possédé par le prieur dudit lieu, vaut annuellement la somme do cent vingt livres - 120

Parroisse de Ménac.

- Les fiefs de Ménac et Chazottes, possédés par le seigneur d’Escoyeux, avec justice moyenne et basse, valent annuellement mille livres - 1,000

Parroisse de Saint-Sulpice.

- Le fief de Vaujompe, possédé par le S’ de Faubert, gentilhomme, en estât de servir, vaut annuellement la somme de huit cents livres. - 800
- Le fief de Cartière, possédé par Pierre Auger, marchand, demeurant à Charente, vaut annuellement la somme de trente livres. - 30
- Les fiefs.de Saint-Martin, Migronneau, les Fougères et Maubergeres, possédés par la dame comtesse de Saint-Georges, avec justice, valent annuellement la somme de huit cents livres - 800
- Le fief de la Brousse, possédé par le Sr de la Noue, cy-devant sous-brigadier des gardes du corps, vaut annuellement trente livres. - 30
- Le fief du Pouvet, tenu par la dame comtesse de Saint-Georges, vaut annuellement cinquante livres. - 50
- Le fief de Coulonge, possédé par le sieur René Tisson, escuyer, en estat de servir, vaut annuellement cinq cents livres. - 500
- Le fief de Chamblé, possédé par le Sf de Chamblé, bourgeois, demeurant à Saintes, vaut annuellement vingt livres - 20

Parroisse de Burie et enclave de Roumette

- Les fiefs et seigneuries de Burie et Montigni, tenus par la dame comtesse de Saint-Georges, avec justice moyenne et basse et gros chasteau, valent annuellement la somme de deux mille livres. - 2,000
- Le fief du Tartre, possédé par le Sr Gay, bourgeois, demeurant en Saintonge, vaut annuellement vingt livres. - 20
- Le fief du prieuré Saint-Léger de Burie, possédé par ledit prieur, avec justice moyenne et basse, vaut annuellement la somme de cent cinquante livres. - 150
- L’abbaye de Fousdoüe et plusieurs fiefs en dépendant, scitûés en différentes parroisses, possédés par le Sr du la Mesenchere de Pompadour, valent annuellement la somme de quatre mille livres. - 4,000
- Le fief de Mansac, possédé en partie par la dame comtesse de Saint Georges et le nommé Fournier, procureur au siège royal de Cognac, vaut annuellement la somme de cinquante livres. - 50

Parroisse de Villars

- Le fief et la seigneurie de Villars, possédés par la dame comtesse de Saint-Georges, vaut annuellement la somme de sept cents livres. - 700

Parroisse de Boutiers

- Le fief de Boutiers, possédé par les religieux de Saint-Antoine de la Grande-Lande, en Poitou, affermé présentement au nommé Payau, sellier, demeurant à Cognac, vaut annuellement deux cents livres. - 200
- Le fief du Solançon, possédé par M. de Pontac, gentilhomme, ci-devant capitaine aux gardes, demeurant à Bordeaux, vaut annuellement la somme de cent cinquante livres. - 150

Parroisse de Saint-Trojan.

- Le fief de Saint-Trojan, possédé par le Sr de la Motte d’Eiran, escuyer et capitaine de vaisseau,
vaut annuellement la somme de douze cents livres. - 1,200
- Le curé dudit lieu y a une petite portion qui vaut dix livres. - 10

Parroisse de Saint-Brice-Charente.

- Le fief de Saint-Brice-Charente, possédé par ledit Sr de la Motte d’Eiran, vaut annuellement la somme de huit cents livres. - 800
- Le fief de Gardépée, possédé par Bertrand Richard, marchand de la Motte d’Eiran, vaut annuellement la somme de cent livres, cy. 100
- Le fief de Chastres et dépendances de ladite abbaye, scités en différentes paroisses, possédés par le Sr de Ponts, valent annuellement la somme de dix-huit cents livres, cy. 1,800

Parroisse de Bourg-Charente.

- Le fief et seigneurie de Bourg-Charente, possédé par madame la comtesse de Miossan, avec chasteau, haute, moyenne et basse justice, vaut annuellement la somme de quatre mille livres, cy 4,000
- Le fief de Tillou, possédé par le Sr Sylvestre de Cruchy de Marsillac, gentilhomme, lieutenant colonel au service, vaut annuellement la somme de quinze cents livres, cy 1,500
- Le fief des Grateaux et des Rivaux, tenu par le Sr de Gademoulins, vaut annuellement deux cents livres, cy. 200
- Le fief de Moulineuf, possédé par Mr le comte de Bussi-Lamet, avec justice, vaut annuellement la somme de trois mille livres, cy. 3,000
- Le fief de l’Homme, possédé par Jacques Fouque, bourgeois de Cognac, hors d’estat de servir, attendu son grand âge, vaut annuellement soixante livres, cy. 60

Parroisse de Jansac.

- Les fiefs et seigneuries de Jansac, Roissac et Murville, possédés par Mr Je marquis de Saint-Gelay, demeurant en Saintonge, avec haute justice, moyenne et basse, valent annuellement la somme de cinq mille livres. .5,000
- Les fiefs de Gademoulins et la Pallu, possédés par le Sr de Gademoulins, avec chasteau, valent annuellement la somme de deux mille livres - 2,000
- Le fief de la cure du Sr curé de Gensac vaut annuellement la somme de vingt livres. - 20

Parroisse de Gimeux

- Le fief et seigneurie de Gimeux, appartenant k la dame de Civrac, demeurant en Saintonge, vaut annuellement la somme de quinze cents livres. – 1,500
- Le fief de la Tour, appartenant au Sr Pépin le jeune, bourgeois, demeurant à Cognac, vaut dix livres.- 10

Parroisse de Merpins

- L’abbaye et prieuré de la Frenade et fiefs en dépendant, scitués en différentes parroisses, valent annuellement la somme de deux mille livres. – 2,000
- Le prieuré de Merpins et fiefs en dépendant, possédés par le Sr de Gassy, valent annuellement la
somme de huit cents livres. - 800
- Le fief de la Vie, appartenant à Mr d’Ars, lieutenant de vaisseau, vaut annuellement la somme de soixante livres. - 60

L’enclave de Salignat et Prunela.

- Le fief de Lagarde, possédé par Mr d’Ars, lieutenant de vaisseau, vaut annuellement la somme de trois mille livres. - 3,000
- Le fief et métérie du feu Sr de Saint-Lorin, escuyer, possédé par sa veuve et héritière, demeurant en Saintonge, vaut annuellement quatre cents livres - 400

Parroisse de Dompierre.

- Le fief et seigneurie de Dompierrc est tenu en partie par les religieux Bénédictins de Saint-Jean-d’Angély et par Mr de Bremond le jeune, gentilhomme, en estat de servir. La portion dudit Sr de Bremond vaut annuellement la somme de quinze cents livres. - 1,500
- Et celle desdits religieux Bénédictins la somme de huit cents livres - 800

Parroisse d’Ars

- Le fief et seigneurie d’Ars est possédé par Mr d’Ars, lieutenant de vaisseau, et vaut annuellement quatre mille livres. – 4,000

Parroisse de Salles.

- Le fief et seigneurie de Salles est possèdé par Mr le marquis de Brassac, avec haute justice, moyenne et basse et chasteau, estant cy-devant colonel du régiment d’Angoulesme. Ledit fief vaut annuellement la somme de quatre mille livres. - 4,000
- Le fief des Surrauds, possédé par les nommez Pontlureau, bourgeois dudit Salles, vaut annuellement vingt livres, cy 20
- Le fief d’Usson, possédé par la dame veuve Geay et héritiers, vaut annuellement cent livres, cy 100
- Les fiefs du Grand et Petit-Couraud, possédés par le sieur Saunier l’aisné, escuyer, en estat de servir, valent annuellement la somme de cent livres. - 100

Paroisse de Genté

- Ledit fief est possédé par le Sr marquis de Brassac, avec justice haute, moyenne et basse, et vaut annuellement la somme de six cents livres. - 600
- Le fief des Barrières, possédé par la veuve et héritiers de Geay, vaut annuellement la somme de cinquante livres. - 50
- Le fief et seigneurie de Nonnac, possédé par plusieurs particuliers, tous roturiers :

  • Premièrement par le Sr Dexmier, lieutenant criminel au siège royal de Cognac ; sa portion vaut annuellement la somme de … ;
  • Par le S’ Bernard ; par Pierre Broussard ; par Jacques Guerin ; par Daniel Gautier ; par François Prevostiere ; par François Drouet et plusieurs autres dont il ne m’est possible de découvrir les noms ny les portions qu’ils tiennent dans ledit fief, et cependant j’estime qu’au total il vaut annuellement la somme de quatre cents livres, cy. 400

Chasteaubernard et Angles.

- Lesdits fiefs de Chasteaubernard et Angles sont possédés par le Sr grand prieur d’Aquitaine, avec haute justice, moyenne et basse, et valent annuellement la somme de quinze cents livres - 1,500

Fait à Rochefort, le 5 juillet 1703.

Signé : Begon.

Estat des Gentilshommes demeurens dans l’estendue du Siège Royal de Cognac possédans et non possédans fiefs

- Mr d’Ars possède fief et est au service.
- Mr d’Escoyeux possède fief.
- Mr de Villautrange
- Mr d’Amqueville est au service.
- Mr du Couraud l’aisné possède fief.
- Le Sr du Couraud le jeune.
- Les Srs Mesnage pere et fils.
- Le Sr de Beaurocher.
- Le Sr Bourguignon.
- La dame veuve Curton.
- La dame Vitet, veuve du Sr Fé.
- La veuve Dubreuil Lucadier.
- Le Sr Brisson.
- Les Srs de la Foucaudie pere et fils.
- La veuve du Sr Dubreuil de Veaux.
- Le Sr de Bresmond le jeune.
- Le Sr de Gademoulins.
- Le Sr de Vaujompe.

Fait à Rochefort, le 5 juillet 1703

Signé : Begon

(Archives impériales. K, 1144, A.)

Dans la même rubrique

Justice seigneuriale, haute, moyenne et basse, dans la Coutume du Poitou

Droits seigneuriaux en Saintonge, Aunis et Angoumois : notions générales

Justice seigneuriale en Saintonge, Aunis et Angoumois : notions générales

L’héritage féodal : au devoir et achaptement ... à muance de seigneur et de vassal

1430 - Verdille (16) : Dénombrement par Foulques du Plessis seigneur des lieux

1460 - Arvert (17) : Complainte de Mademoiselle de Villequier à cause de sa terre

1465 - Taillebourg (17) : Le roi Louis XI fait saisir le château

1476 - Saisie du château de Moulidars (16) par l’abbé de Saint-Cybard

1482 - Touches-de-Périgny (17) : Four banal, bois seigneurial et pâtures

1486 - 1549 - Documents sur la justice criminelle en Saintonge et Aunis

1546 - Ile de Ré (17) : François de la Trimouille confirme les privilèges de l’île

1550 (c) - Cognac et Merpins (16) - Droits de péage sur les marchandises

1550 (c) - Cognac (16) - Droits dus pour l’arrivage au port

1580 (c) - Le droit de guet et garde dans la seigneurie de Matha

1622 - Pons (17) : Confrontations de la Sirerie de Pons, appartenant à César Phébus d’Albret

1645 - St Maurice de Tavernole (17) : Hommage du Seigneur de Château-Chesnel au Comte de Jonzac

1666 - Bourg-Charente (16) : Dénombrement de la baronnie

1730 - Jarnac (16) - Le comte de Rohan-Chabot refuse l’hommage de Jean de Montalembert

1731 - Le roi abolit les droits de métive et de péage du seigneur de Pons

1736 - La Faye (16) : Jugement sur les bians et corvées dans le marquisat de Ruffec

1741 - Prignac (17) : Moulin banal - Contrat de fermage du moulin "de la galette"

1750 (c) - Taillebourg et St Savinien (17) - La coutume - Droits sur les gabares

1750 (c) - Droits de justice seigneuriale dans les paroisses de l’Election de Cognac

1755 - La Rochelle (17) - Tarif de l’exécuteur des sentences criminelles

1765 - Ruffec - Le droit de guet & de corvées du Comte de Broglie en procès

1770 (c) - Verrières (16) : La corvée d’entretien des chemins par les habitants

1779 - Châteauneuf sur Charente (16) - Rigueur de la justice seigneuriale

1780 (c) - Ecoyeux (17) - Droit de minage et droit de foire

1784 - Le ban de vendanges - définition - cas de jurisprudence en Angoumois

1786 - Brizambourg (17) - Le Roi condamne le Seigneur Gontaut de Biron pour un droit de minage injustifié

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Votre message
Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Les mots-clés de l'article

pour en savoir plus sur : 16 Ars - 16 Bourg-Charente - 16 Boutiers-Saint-Trojan - 16 Châteaubernard - 16 Cherves-Richemont - 16 Cognac - 16 Gensac-la-Pallue - 16 Genté - 16 Gimeux - 16 Javrezac - 16 Louzac-Saint-André - 16 Merpins - 16 Mesnac - 16 Saint-Brice - 16 Saint-Laurent-de-Cognac - 16 Saint-Sulpice-de-Cognac - 16 Salles-d’Angles - 17 Burie - 17 Villars-les-Bois - 18e siècle - Bégon (Michel) 1638-1710 - Droits seigneuriaux -

Chercher dans le site

Les plus lus --- Les 50 +

1.  Calendrier révolutionnaire ou républicain - Conversion en date grégorienne

2.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

3.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

4.  FAQ & R - Le Forum Aux Questions ... & aux Réponses

5.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village


5 articles au hasard

1.  1789 - Un citoyen de La Rochelle (17) demande à Mirabeau le maintien de l’esclavage

2.  1859 - Mémoire pour la conservation du château d’Angoulême

3.  1778 – Enfants abandonnés : Mr de Bonnegens (St-Jean d’Angély) répond à l’enquête de Necker

4.  1501 - 1502 2 Philippe de Habsbourg et Jeanne d’Aragon voyagent à travers Belgique, France et Espagne - de Bruxelles à Paris

5.  1789 - Regnaud de Saint-Jean-d’Angély, député contesté, chauffard à Paris


Les plus populaires --- Les 50 +

1.  Conversion des monnaies d’avant la Révolution en valeur actuelle

2.  Carte satellite Googlemap avec moteur de géolocalisation : rechercher une ville, une commune, un village

3.  Carte satellite des voies romaines, des chemins anciens de Saintonge, Aunis et Angoumois

4.  1120 - Cartulaire de l’église d’Angoulême - Terre de Bouchereau à Macqueville (17)

5.  1540 (c) - The Heptameron, of Margaret of Angouleme, queen of Navarre


Brèves --- Toutes

1.  Au château de la Roche Courbon, fête de la préhistoire les 23 et 24 avril 2016

2.  Antiquité-Avenir. Réseau des Associations liées à l’Antiquité - Communiqué de presse

3.  Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée

4.  2.644.259 visiteurs sur Histoire Passion - Statistiques au 31/12/2013

5.  Archéologie et histoire du fleuve Charente à Taillebourg - Port d’Envaux